Qu’est-ce qu’un malware ?

Internet nous est d’une grande utilité au quotidien, mais les appareils connectés au web peuvent subir des attaques susceptibles de provoquer des dégâts irrémédiables. Virus, malwares, spywares, spam, publicités malveillantes (adwares), rootkit, vol de données personnelles, usurpation d’identité, arnaques, sont autant de menaces dont il faut protéger son système d’exploitation.

Malware : définition et exemples

Le malware est un anglicisme associant deux mots : « malicious » et « software ». ce type de logiciel malveillant installe un backdoor (porte dérobée) sur votre ordinateur, une porte dérobée qui lui permet d’avoir accès à vos données. Comme son nom l’indique, le malware se caractérise par son intention malveillante. Il a été conçu ou modifié spécifiquement dans le but d’endommager les systèmes informatiques ou de récupérer des données de façon dissimulée.

Les malwares sont intrusifs et hostiles. Ils prennent partiellement le contrôle des opérations effectuées sur les dispositifs connectés (ordinateur, téléphone, tablette, etc.) à votre insu. Ils peuvent crypter de force (ransomware), voler ou supprimer des données sensibles (mots de passe, numéro de compte bancaire, etc.), voire espionner les activités de votre appareil et transmettre les informations à un inconnu. Les cybercriminels, parfois aussi appelés hackers ou pirates (même si ces termes renvoient à des situations différentes), sont les principaux utilisateurs de ces programmes malveillants malwares, ces individus malintentionnés ont recours à ces programmes en vue de saboter les systèmes informatiques tout en soutirant de l’argent de façon illégale.

Définition malware : exemples des différents types de virus

Les différents types de malwares

Les malwares existent sous différentes formes dont chacune et sa spécificité mais qui ont en commun d’être malveillant, voici quelques sortes d’applications malveillantes que vous pouvez rencontrez sur le net :

  • Il existe une grande variété de programmes malveillants pouvant nuire à votre système, comme le trojan, appelé aussi cheval de Troie. Les chevaux de Troie visent à discrètement prendre le contrôle à distance d’un appareil. Afin de tromper l’utilisateur, il se présente sous forme d’un programme fiable (pour éviter sa détection), mais il contient en réalité un espion ou virus caché, qui peut faire partie de cette liste.
  • Le spyware est un autre malware très connu. C’est un logiciel espion élaboré pour surveiller la navigation internet des utilisateurs. Une fois le programme installé discrètement sur l’appareil, il collecte les données de celui-ci et les transfère à d’autres personnes qui s’en servent à des fins douteuses ou lucratives. Sites web consultés, achats effectués, mails écrits ou lus, contacts internet connus… il voit tout ce qui passe dans votre navigateur et surveille votre activité sur internet !
  • Un adware (ou publiciel en français) est lui un programme publicitaire malveillant qui est bien souvent installé en surfant sur le web (notamment sur les sites de streaming gratuits, le streaming sans pub étant le plus souvent l’apanage des plateformes légales de streaming). Son but ? Afficher des publicités à votre insu. Ils sont particulièrement coriaces à désinstaller et peuvent fortement ralentir votre PC. Mais un logiciel anti adware comme le logiciel gratuit très efficace ZHPCleaner ou AdwCleaner peut vous aider à vous en débarrasser.
  • Dans le même genre, le keylogger copie et vole vos mots de passe, qu’il s’agisse de votre email ou de votre compte PayPal…
  • Le virus informatique constitue un malware très courant et tristement connu. C’est un programme autonome “contagieux”, qui se propage tout seul d’ordinateur en ordinateur et qui endommage lourdement vos fichiers, voire carrément le système de l’ordinateur. Il bloque des fonctions, détruit des programmes et encombre la connexion internet. Il peut s’envoyer tout seul à toute votre liste de contacts mail !
  • Le vers (worms) est très proche du virus. Il se propage sur le réseau informatique en passant par des failles techniques, sans avoir besoin d’être téléchargé ni d’un hacker pour le diriger.
  • Le ransomware vous rançonne : ce programme bloque des fichiers ou une partie de votre système et refuse de vous en rendre l’accès. Le pirate vous réclame de l’argent (une rançon souvent à payer en cryptomonnaie comme le bitcoin ou ethereum) pour en débloquer l’accès… pas sûr qu’il vous le rende finalement, même si vous payez !

Les signes indiquant la présence de logiciels malveillants

Les logiciels malveillants peuvent emprunter divers chemins pour s’installer sur votre système. Le hameçonnage ou phishing est l’un des vecteurs les plus prisés des arnaqueurs du dimanche et des cybercriminels. C’est une technique frauduleuse consistant à envoyer un faux email, usurpant l’identité d’un site de confiance (banque, assurance, etc.) ou d’un contact, en imitant leur logo ou leur nom. Les courriels de phishing sont souvent accompagnés de pièces jointes ou de liens. Surtout, ne les ouvrez pas et ne cliquez pas dessus, ou votre système sera infecté.

Un certain nombre de symptômes peuvent vous révéler l’infection par un malware :

  • l’arrêt non sollicité de l’ordinateur, à répétition
  • une connexion moins rapide alors qu’il y a un trafic de données élevé
  • des fenêtres publicitaires envahissantes (pop-up)
  • une lenteur du système
  • des bugs récurrents des programmes
  • des pages internet inconnues à la place de vos URL connues

Se protéger contre les malwares

Les malwares sont de véritables nuisances pour les ordinateurs infectés et tout appareil connecté dont la sécurité informatique n’a pas été correctement mise en place. Ils sont de plus en plus sophistiqués, certains peuvent être détectés par un anti-spyware ou un anti virusmais d’autres sont plus malins, il peut être difficile  de les détecter et d’identifier leur présence. Afin de lutter contre les logiciels malveillants, vous pouvez installer un logiciel antivirus gratuit anti malware comme Panda anti virus.Un antivirus et un pare-feu (firewall en anglais) performants sont en effet la première ligne de défense pour se prémunir contre les malwares et éviter de se faire infecter.

En plus des utilitaires antivirus, la sauvegarde régulière de vos données (sauvegarde de vos données personnelles mais aussi sauvegarde de Windows 10 ou de votre OS) constitue un bon moyen vous permettant de vous protéger des  logiciels espions conséquences des attaques informatiques.Pensez aux logiciels de sauvegarde de données pour éviter de perdre des documents importants.

Il ne faut pas non plus oublier de protéger son compte Facebook en utilisant un mot de passe sécurisé par exemple. N’enregistrez PAS vos mots de passe sur votre ordinateur ! Évitez de cliquer sur des fichiers ou des liens douteux, surtout si on vous promet de l’argent ou que l’expéditeur vous est inconnu. Plus important encore, il est recommandé de mettre à jour régulièrement l’ensemble de son système pour éviter que du code malveillant profite des vulnérabilités de votre système d’exploitation.

Les hackers sont très habiles en matière d’intrusion de système informatique et de collecte de données. Ils renouvellent sans cesse leurs méthodes, alors la vigilance doit être de mise.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.