Derniers articles dans la catégorie :

Streaming

Définition simple du streaming

Le streaming est devenue une technologie omniprésente avec le développement du web et des connexions internet à haut débit qui a permis la lecture continue en ligne de contenus multimédias (musique, vidéos comme des films, séries, documentaires, le visionnage du sport en direct etc…).

Contrairement au téléchargement direct ou au Peer to Peer, les contenus multimédias streamés ne sont pas directement téléchargé sur l’appareil mais provisoirement stocké, sans possibilité de récupérer ensuite le fichier.

Le streaming légal

Il existe de nombreuses plateformes légales de lecture en ligne de vidéo et musique qui payent des droits d’auteur pour proposer du contenu multimédia à ses abonnés. Le plus souvent sous forme d’abonnement payant mais parfois gratuitement comme pour YouTube (financé par Google et la publicité) ou la télévision de rattrapage ou bien encore sous forme d’achat à l’acte comme pour la VOD.

Services de streaming de musique légaux

  • Spotify
  • Deezer
  • Apple music
  • Tidal
  • Bandcamp
  • Soundcloud
  • Napster
  • LastFM

Services de streaming vidéo légaux

  • Netflix
  • YouTuve
  • OCS
  • Amazon Prime Video
  • Canal+ Séries
  • Disney+
  • Apple TV+
  • Hulu

A noter que l’HADOPI (acronyme de Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet), chargé, propose un outil pour recherche un site ou service légal de diffusion de contenus en ligne :

https://www.hadopi.fr/outils-usages/rechercher-un-site-ou-un-service

Le streaming illégal

En parallèle aux offres (souvent payantes) légales se sont développés des sites illégaux qui ne respectent pas le droit d’auteur et la propriété intellectuelle (ils ne rétribuent pas les auteurs des oeuvres qu’ils diffusent sur leur site). Ils diffusent gratuitement en ligne des contenus multimédias.

Le sites de streaming gratuit se financent généralement par la publicité en ligne, qui peut être très lucrative, et les dons des internautes.

Ces sites sont la cible des ayant droits voulant être rémunérés pour la diffusion de leurs contenus et d’HADOPI qui est chargé de faire respecter la législation française sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.

Retour en haut