Qu’est-ce que le Peer-to-peer (P2P) ?

Le partage de données volumineuses ou de fichiers populaires via le net est un exercice chronophage et difficile. Toutefois, il existe un moyen simple et rapide de le faire : c’est le Peer to peer.

Qu’est-ce que le Peer to peer ?

Le Peer-to-peer (Pair-à-Pair en français, souvent abrégé en P2P) est un système dans lequel chaque ordinateur est à la fois client et serveur. Ce modèle de réseau informatique permet à chaque ordinateur ou entité de recevoir et de distribuer des fichiers ou données. Aussi appelé pair-à-pair (en français), le P2P offre la possibilité à une multitude d’ordinateurs de se connecter entre eux via un réseau. Les entités de ce système sont désignées sous les termes de « nœud », « pair » ou « utilisateur ». Le pair-à-pair est donc différent du modèle client-serveur, dans lequel les entités sollicitent des services à partir d’un serveur central.

Toutefois, on distingue deux types de systèmes P2P :

  • Un système Peer to peer partiellement centralisé
  • Un système P2P totalement décentralisé.

Dans le premier cas, un serveur central sert d’intermédiaire pour une partie des échanges entre entités. Par contre, dans un système totalement décentralisé, les échanges se font directement entre les entités, sans intermédiaire.

Définition et fonctionnement d'un réseau Peer To Peer

Peer-to-peer : principe de fonctionnement

Lorsque vous vous connectez à un site internet, votre navigateur se connecte automatiquement à un serveur web. Ce dernier renvoie alors les infos à votre navigateur. Longtemps utilisé, ce modèle de réseau informatique client-serveur a montré ses limites. Pourquoi ? Parce que le serveur ne pourra plus répondre aux demandes si plusieurs utilisateurs sollicitent en même temps un fichier populaire. Surchargé de demandes, le serveur web va planter et aucun utilisateur ne pourra alors récupérer le fichier.

Le système pair-à-pair permet de corriger ce défaut. Ici, il n’y a pas de système administratif décentralisé. Les entités ou ordinateurs sont tous égaux. D’où le terme peer to peer qui peut se traduire également en français par égal à égal. Ils peuvent envoyer et recevoir des fichiers, sans solliciter les services d’un serveur web central. Chaque utilisateur qui possède un ou des bouts de fichiers est capable de les distribuer aux autres utilisateurs. Concrètement, comment ça marche ?

Lorsqu’un utilisateur télécharge un fichier, il a la possibilité de distribuer au même moment des bouts de ce fichier aux autres. C’est-à-dire que chaque ordinateur se comporte comme un mini serveur, même s’il ne détient qu’un petit bout du fichier. Le serveur qui est à l’origine du fichier n’est donc plus surchargé. Tous les ordinateurs qui téléchargent le ou les fichiers se répartissent la responsabilité. Le téléchargement est donc rapide et facile lorsqu’il y a plusieurs utilisateurs qui téléchargent en même temps. Puisque chaque utilisateur partage au même moment le fichier qu’il a reçu.

Peer to peer : quelques utilisations

Le peer to peer est utilisé, entre autres, pour :

Le partage de fichiers en P2P reste très prisé des utilisateurs dans un système P2P. Un utilisateur peut mettre sur une plateforme de téléchargement un film, de la musique, des images, pour son exploitation par la communauté. Cet utilisateur devient alors un serveur. Il a également la possibilité de télécharger des bouts de fichiers que les autres utilisateurs vont partager. On est bien loin du modèle des sites gratuits de streaming où il n’y a pas de partage ni de téléchargement de fichiers !

Les cryptomonnaies comme le Bitcoin fonctionnent sur un réseau appelé Blockchain. Ce réseau repose en réalité sur un système pair-à-pair. Les échanges se font directement entre utilisateurs, sans intermédiaire ni serveur central. C’est justement ce qui garantit la fiabilité et la sécurité des transactions dans un réseau Bitcoin.

Peer to peer : avantages

Dans un système P2P, les utilisateurs peuvent s’échanger presque toutes sortes de données. Cette technologie offre plusieurs avantages, car elle permet de :

  • Avoir accès gratuitement à des fichiers ;
  • Échanger rapidement et simplement des fichiers ;
  • Partager de gros volumes de données ;
  • Conserver l’anonymat.

La gratuité est l’un des attraits de ce système. L’utilisateur peut s’offrir toutes sortes de fichiers et données, gratuitement. Il peut donc acquérir des vidéos, des films, des images, de la musique et des logiciels sans débourser un seul centime. L’utilisateur a accès à une source presque inépuisable de fichiers qu’il peut télécharger ou partager comme bon lui semble. Non seulement l’accès est facile, mais les téléchargements sont aussi rapides. Chaque ordinateur se comporte comme un petit serveur, facilitant ainsi la répartition des charges et le téléchargement de fichiers volumineux. Dans un système pair-à-pair, chaque utilisateur a la possibilité de conserver l’anonymat afin de protéger sa vie privée. Cela peut malheureusement entraîner et faciliter les téléchargements illégaux de fichiers.

Peer to peer : inconvénients

Si le système présente plusieurs avantages, il reste néanmoins dangereux sur certains points. Le système est basé sur la confiance que l’on accorde aux autres utilisateurs. Chaque entité peut distribuer et recevoir toutes sortes de fichiers non contrôlés. Rien n’empêche donc un utilisateur de partager des bouts de fichiers corrompus. Les logiciels pair-à-pair sont néanmoins conçus pour bloquer ce genre de fichiers. Le hic, c’est que plusieurs logiciels distribués par le système P2P sur des plateformes célèbres sont en réalité des malwares et programmes-espions. Ils peuvent également être truffés de programmes adwares.

De même, les sites proposant des fichiers à télécharger en P2P sont souvent envahis de publicités… Trouver un site P2P sans pub est presque aussi compliqué que de trouver un site de streaming sans pub

L’autre inconvénient majeur est relatif à la protection des œuvres et droits d’auteurs. La technologie a favorisé les partages illégaux de fichiers.

Les logiciels P2P

L’utilisation du pair-à-pair se fait à travers diverses sortes d’applications, dont les plus connues (le plus souvent des logiciels open source) sont :

  • BitTorrent
  • Emule
  • Webtorrent
  • Akamai
  • Napster

BitTorrent

C’est l’une des applications les plus utilisées. Comment ça marche ? L’utilisateur télécharge un fichier .torrent. Ce dernier contient un élément essentiel : les informations du tracker avec les bouts du fichier. Le tracker est en réalité un serveur dont le rôle est de stocker à la fois des infos sur les utilisateurs et les bouts de fichiers. Lorsqu’un internaute se connecte, il est mis en contact avec d’autres internautes. Ces derniers se chargent donc de lui envoyer les bouts du fichier. Attention, j’ai eu la mauvaise surprise en installant ce logiciel de m’apercevoir qu’il installait, sans mon consentement, plusieurs logiciels publicitaires non désirés…

Emule

C’est l’un des tout premiers logiciels ayant utilisé le système pair-à-pair. L’application dispose d’un serveur central qui établit une liste de tous ses utilisateurs. Ceux-ci partagent des fichiers. Chaque utilisateur peut donc recevoir les infos des autres grâce au serveur qui assure la mise en relation. L’utilisation de ce logiciel a fortement décliné avec le temps, notamment parce que ses utilisateurs étaient la cible privilégiée de l’HADOPI (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet) qui est un peu le gendarme sur le net censé faire respecter la loi et les droits d’auteur).

Webtorrent

Avec cette application web, l’utilisateur peut lire des films et des vidéos. Webtorrent fonctionne comme BitTorrent, à quelques exceptions près. Webtorrent est une application de streaming sur le navigateur web.

Akamai

C’est un réseau de distribution de contenu. On utilise le protocole P2P pour mettre en ligne les vidéos. Votre navigateur web peut à la fois être client et serveur via une application, Akamai NetSession Client. Apple, Facebook et d’autres géants utilisent ce réseau de diffusion de contenus.

Napster

Napster est actuellement une boutique de musique en ligne. Le service permet d’écouter de la musique en streaming sans limites, moyennant un abonnement payant. À ses débuts en 1999, Napster était un service de partage de fichier en pair-à-pair. Des déboires judiciaires sur les droits d’auteurs en 2001 ont entraîné le retrait du service, puis sa reconversion.

Conclusion sur le Peer-To-Peer

Que retenir ? Le peer to peer est un système qui permet de partager rapidement des fichiers volumineux. L’utilisateur a aussi la possibilité d’avoir accès à des fichiers gratuits. S’il peut favoriser les téléchargements illégaux, le système et ses logiciels ne sont pourtant pas illégaux.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.