Qu’est-ce que le bitcoin ?

L’essor technologique de ces dernières années a favorisé la création de plusieurs nouveaux moyens de paiement. Le bitcoin est l’invention phare de cette nouvelle génération de monnaies cryptographiques qui se veut spontanée, fluide et universelle. Qui a créé le bitcoin ? Comment fonctionne-t-il ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Voici un gros plan sur le bitcoin, laissez-vous guider pour en savoir plus dans le domaine des cryptomonnaies.

Définition de la monnaie cryptographique Bitcoin

Définition du bitcoin, une cryptomonnaie révolutionnaire

Littéralement, le bitcoin est la combinaison de deux anglicismes que sont :

  • Bit (unité binaire) ;
  • Coin (pièce de monnaie).

C’est un moyen de paiement électronique pair-à-pair appartenant à la catégorie des cryptomonnaies. Il est destiné à un usage exclusif sur internet et est totalement indépendant, notamment des états et des banques. Le processus de génération de cette monnaie virtuelle est géré par un réseau informatique décentralisé. En d’autres termes, il n’y a pas de banque ou d’organe centralisé qui contrôle l’émission et le minage des bitcoins.

Quid de la blockchain ?

La blockchain est un système hautement sécurisé qui permet de stocker et de diffuser des informations vers un ensemble d’ordinateurs situés dans des lieux distincts. Elle a été utilisée par les créateurs du bitcoin afin d’assurer la sécurisation, le cryptage et l’enregistrement des transactions. Toutes les autres monnaies cryptographiques sont aussi endossées par la technologie blockchain.

Note : Unicode (le standard international de codage des caractères) reconnaît depuis 2015 le bitcoin sous les symboles boursiers BTC et XBT.

Histoire du bitcoin

L’idée de la création d’une monnaie électronique virtuelle remonte comme le web aux années 90. À l’époque, le projet ne pouvait pas être mis en œuvre à cause d’un problème de double dépense qu’il fallait résoudre. Un montant électronique devait pouvoir servir à effectuer une seule transaction à la fois.

En 1998, deux concepts de monnaies numériques décentralisés furent introduits. Bien qu’ils n’aient jamais été lancés officiellement, tout porte à croire que ces deux projets ont joué une grande partition dans l’avènement des cryptomonnaies. Il a fallu attendre le 1er novembre 2008 pour voir la naissance du bitcoin, la première cryptomonnaie basée sur la blockchain.

Voici quelques dates phares du processus de vulgarisation du bitcoin :

  • Janvier 2009 : le minage des tout premiers bitcoins par Satoshi Nakamoto (un bitcoin équivalant à environ 0,001 dollar) est fait ;
  • Mars 2010 : le premier échange de cryptomonnaie sur BitcoinMarket a été fait ;
  • Mai 2010 : le premier achat effectué par bitcoin a été réalisé (2 pizzas achetées contre 10 000 BTC) ;
  • Février 2011 : il acquiert la même valeur que le dollar ;
  • Septembre 2012 : la fondation bitcoin ayant pour mission la standardisation, et la promotion du bitcoin a été créée.
  • Décembre 2017 : le bitcoin atteint un pic record de 20 000 dollars avant de redescendre un peu en cours de journée le 17 décembre.

Aujourd’hui, le cours du bitcoin est actuellement (fin juin 2019) a un peu moins de 10000€ après une envolée de sa valeur (le bitcoin vaut 3 fois plus qu’au moins de mars 2019).

Notez également que le nom Satoshi Nakamoto évoqué précédemment n’est qu’un pseudo. Il pourrait donc s’agir d’un développeur indépendant ou d’un groupe de développeurs ayant collaboré pour la création du bitcoin.

Fonctionnement des transactions bitcoin

Pour mieux cerner le concept de décentralisation prôné par cette monnaie virtuelle, il faut comprendre comment s’effectuent les différentes transactions.

Supposons que vous désirez transférer un montant M à votre ami X par exemple. Vous allez vous servir de votre portefeuille bitcoin pour ordonner cette transaction en renseignant l’adresse de votre ami. Ensuite, un processus informatisé va se charger de vérifier la transaction, de l’ajouter à la blockchain puis de la valider. Notez que la validation d’un échange ou d’un transfert de bitcoins n’est effective qu’après que 51 % des ordinateurs constituant la blockchain l’aient approuvé. À la fin du processus, le montant est déposé dans le portefeuille de votre ami X moyennant des frais proportionnels qui vous sont imputables.

Comment débuter avec le bitcoin et où acheter des bitcoins ?

Le bitcoin n’est pas restrictif. Toute personne passionnée des cryptomonnaies peut s’y lancer. Pour réussir cela, il convient de se faire une idée claire sur certains points importants avant de démarrer.

La première étape est celle du choix d’un portefeuille (communément appelé wallet). Ceci est indispensable si vous désirez pouvoir réaliser des transactions (envoi, réception, achat). A cet effet, plusieurs portefeuilles populaires tels que eToro ou Coinbase proposent leurs services. Ils proposent aussi généralement d’autres cryptomonnaies comme Ethereum, Bitcoin Cash ou Litecoin.

Le deuxième point concerne la conversion des bitcoins en monnaie courante. De nombreuses plateformes proposent ce service et permettent aux utilisateurs d’approvisionner leurs portefeuilles bitcoin à partir de la monnaie conventionnelle. Une petite recherche sur internet vous permettra d’identifier une plateforme qui vous sera adaptée.

En ce qui concerne l’utilisation, de plus en plus de services commerciaux en ligne acceptent le bitcoin ou ethereum comme moyen de paiement. Dépenser votre monnaie virtuelle ne devrait donc pas poser un problème.

Les avantages du bitcoin

Il présente de nombreux avantages relatifs à son caractère pratique apparent. Voici les principaux avantages liés à son utilisation comme moyen de paiement.

Spontanéité des transactions

Les transactions de bitcoin sont décentralisées et couvrent tout le globe. Dès qu’un ordre est émis sur la blockchain et est vérifié, la transaction aboutit instantanément. En termes concrets, son envoi prend au maximum 10 minutes. C’est un gain de temps remarquable comparé à la lenteur du système bancaire surtout pour les transferts d’argent internationaux.

Frais nuls

Il n’y a pas de frais de transaction inhérents à l’échange de cette crypto-monnaie. Le système est presque gratuit et les seuls frais qui sont prélevés servent à récompenser les mineurs ayant mis à disposition leur puissance de processeur pour réaliser l’échange. De plus, il n’y a pas de limite maximale à respecter pour l’envoi de bitcoins.

Transactions hautement sécurisées

La blockchain est au sommet de l’échelle en ce qui concerne la sécurité. Le système de cryptage et la validation non centralisée permettent de réduire considérablement les risques de fraudes ou d’arnaques.

Les inconvénients des bitcoins

Il présente des inconvénients liés à ses caractéristiques et à son processus de minage.

Effet sur l’environnement

Le minage demande une grande quantité d’électricité. Or, la plupart du temps, cette électricité provient d’une source d’énergie très polluante qu’est le charbon. Le bitcoin est donc indirectement responsable de la pollution de l’environnement dans une certaine mesure.

Les limites techniques du bitcoin

Bien qu’ayant fait du chemin depuis sa création, la valeur du bitcoin n’en est pas moins instable. Son cours peut donc chuter à n’importe quel moment. De plus, le caractère opensource de cette monnaie cryptographique rend possible son clonage à l’infini. Cela pourrait à long terme constituer un problème une fois le réseau saturé.

Les problèmes juridiques

À l’instar de toutes les autres cryptomonnaie, il n’est pas juridiquement réglementé. Les utilisateurs ne sont donc pas à l’abri de détournements, de scams , cryptojacking ou de piratages. De plus, en raison de sa nature anonyme, il peut servir à des fins illicites sans possibilité de poursuite.

Conclusion

En conclusion, retenez que le bitcoin est une cryptomonnaie basée sur la blockchain qui présente de nombreux avantages. C’est une invention notable qui pourrait à long terme constituer une alternative durable au système bancaire. En attendant la futur monnaie virtuelle créée par Facebook, Libra, bitcoin reste incontestablement jusqu’à présent la monnaie cryptographique la plus utilisée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.