Qu’est-ce qu’un logiciel SaaS ?

Dans le cadre de la gestion d’entreprise, il existe plusieurs choses à faire pour accompagner le développement son entreprise. Parmi les solutions les plus utilisées, le logiciel SaaS (Software as a Service en anglais) est une référence. Il s’agit en effet d’un programme applicatif hébergé et exploité en dehors de l’entreprise, mais qui reste toutefois accessible grâce à un accès Internet. Comment fonctionne le « logiciel en tant que service » ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quelles sont les options ? Retrouvez ici la réponse à toutes les questions que vous posez sur les logiciels SaaS.

Logiciel SaaS : définition

SAAS et Cloud : comment ça marche ?

Le SaaS se réfère à tout service cloud qui permet aux clients d’accéder à des applications logicielles sur la toile. Ces dernières sont généralement hébergées dans le nuage et sont utiles pour beaucoup de choses. Souvent, les entreprises utilisent différents logiciels ou applications pour accomplir de nombreuses tâches parmi lesquelles : le monitoring des performances, les communications, la planification, la comptabilité, la facturation, le suivi des ventes, etc.

De manière basique, le SaaS est une solution économique où votre service informatique est hébergé dans le cloud. En d’autres termes, le logiciel est installé sur des serveurs distants et externes à votre entreprise. Vous y enregistrez des données auxquelles vous pouvez accéder directement depuis un navigateur web. Ainsi, vous éliminez les contraintes liées à la mise en place, la gestion, la mise à jour et la maintenance de vos différents outils.

Dans son fonctionnement, le SaaS est étroitement lié aux modèles de livraison de service de logiciel ASP et de l’informatique à la demande. Son modèle de gestion est très proche de celui de l’ASP. En effet, c’est le fournisseur qui héberge le logiciel du client qu’il délivre aux utilisateurs finaux grâce à Internet.

En pratique, le fournisseur crée une application qu’il partage avec les clients pour leur permettre d’utiliser le SaaS. Ces derniers ont un accès basé sur le réseau et peuvent facilement faire des opérations sur le système. Pour ce faire, il leur propose un code source qui est le même chez tous les utilisateurs. Tous les clients bénéficient donc des mêmes privilèges quand le fournisseur déploie de nouvelles fonctionnalités.

Quelques exemples de SaaS

Le SaaS facilite le travail d’équipe et répond parfaitement aux nombreuses problématiques des PME et des TPE. En mode cloud payant, on retrouve plusieurs exemples de SaaS professionnels. Parmi les plus cités, on retient :

  • le SIRH, utilisé pour la gestion des ressources humaines ;
  • le CRM, utilisé pour la gestion de la relation client ;
  • le logiciel de gestion de tâches et (ou) de gestion de projet ;
  • l’ERP ;

À noter que Google, Amazon, Twitter, Facebook et Flickr ou même votre webmail sont tous des exemples de SaaS. Sur ces plateformes, les utilisateurs peuvent avoir accès aux services via n’importe quel appareil. Il suffit de disposer d’une connexion à Internet et le tour est joué.

En fonction des besoins, les données du client peuvent être stockées localement, sur le nuage, ou sur les deux à la fois. Peu importe le mode de stockage, il est possible d’introduire des applications à vos propres outils logiciels en utilisant l’API du fournisseur.

Pourquoi utiliser un logiciel SaaS ?

En adoptant le logiciel SaaS, vous vous donnez toutes les chances de profiter de nombreux avantages à savoir :

  • La réduction des coûts : comparativement à un logiciel classique, le SaaS est beaucoup moins coûteux. En outre, il n’y a pas de maintenance à faire.
  • Une meilleure accessibilité partout et à tout moment : si le SaaS est largement plébiscité aujourd’hui, c’est en partie parce qu’il offre une grande facilité d’accès en ligne. Peu importe l’appareil que vous utilisez, vous pouvez accéder à votre contenu quand vous voulez à la maison, au bureau ou en déplacement. Particulièrement pratique dans le cadre du télétravail qui se développe de plus en plus, permettant à la fois plus de souplesse et flexibilité pour l’employeur et le travailleur.
  • La flexibilité de l’abonnement : avec le SaaS, vous pouvez ajuster le nombre d’utilisateurs en fonction de vos besoins. Vous bénéficiez ainsi d’une large souplesse pour une meilleure gestion de votre entreprise. L’absence des travaux de mise à jour permet par exemple à votre service informatique de se concentrer sur d’autres tâches.
  • La pérennité de vos activités : en cas de sinistre dans l’infrastructure de votre entreprise, vous n’avez rien à craindre. En effet, les données du client sont stockées dans le cloud et bénéficient d’un meilleur niveau de sécurité. Vous pouvez donc continuer à accéder au service en ligne qu’offre le SaaS en utilisant la machine de votre choix.

Quelques inconvénients du stockage sur un SaaS

Si l’utilisation du SaaS offre de nombreux avantages, elle n’est pas sans inconvénient. Pour accéder à vos données, vous devez forcément disposer d’une bonne connexion à Internet (pas toujours évident, notamment si vous êtes à la campagne). Ce qui veut dire que vous pouvez passer des jours sans rien faire en cas de défaillance de votre connexion Internet. De même, le fait de dépendre de prestataires externes pour acquérir des logiciels, les maintenir à jour peut constituer un frein à l’essor de votre entreprise. En cas de panne ou changements des offres d’hébergement, les conséquences peuvent être lourdes pour votre entreprise. C’est pourquoi il convient de bien analyser les conditions du service proposé par un fournisseur avant de lui confier l’hébergement de vos données.