Comment les objets connectés communiquent-ils entre eux pour fonctionner ?

Par Fabien Peltière , le 07/10/2022 , mis à jour le 06/11/2022 - 4 minutes de lecture
En savoir plus sur la façon dont communiquent les objets connectées de l'IOT (Internet of thing)

En savoir plus sur la façon dont communiquent les objets connectées de l'IOT (Internet of thing)

Depuis quelques années maintenant, les nouvelles technologies prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Une ubiquité qui au fil du temps a permis de voir apparaître une nouvelle catégorie d’accessoires : les objets connectés. Le principe de ce qu’on appelle l’IoT en anglais (pour Internet of Thing ou l’Internet des Objets) : connecter n’importe quel type d’objet de notre quotidien, n’importe où et n’importe quand ! À la maison, au bureau, à la salle de sport… les objets connectés sont désormais partout. Il est par exemple très facile de transformer son logement en maison connectée. Et pour mieux cerner leur principe, il convient de savoir comment ces appareils communiquent entre eux. On vous fait le point !

La communication à courte portée utilisée par l’IoT

Il existe une catégorie d’objets connectés qui ne peuvent communiquer entre eux qu’à de courtes distances. Cela signifie que la distance entre l’émetteur et le récepteur doit être relativement faible afin qu’il y ait transmission.

Dans ce cas, l’échange entre les deux objets en question peut se faire via un câble Ethernet ou un port USB, mais celui-ci peut également se faire sans fil. En effet, grâce aux ondes radio, la technologie NFC, en particulier, permet à deux objets connectés à très courte distance l’un de l’autre (10 cm à peu près) d’échanger des données.

Les technologies de moyenne portée ou les hubs

Les connexions à courte distance sont efficaces lorsque les objets sont proches, mais inutiles lorsqu’ils sont éloignés. Dans ce cas, il peut être plus approprié de se connecter via un hub. Ce dernier sert d’interface pour intégrer les données de l’appareil avant de le connecter à un autre ou à Internet. Pour cela, diverses technologies sont employées. Il s’agit entre autres :

  • de la connexion Bluetooth ;
  • des réseaux Wi-Fi ;
  • et du Z-Wave.

Par ailleurs, ce rôle peut être assuré via une importante variété d’accessoires, dont les plus célèbres sont les smartphones. Ces derniers peuvent notamment combiner les connexions Bluetooth et Wi-Fi.

L’avantage du Bluetooth est qu’il consomme très peu d’énergie et qu’il est assez bon marché. Cependant, il ne peut échanger des informations qu’à bas débit. Une connexion Wi-Fi en revanche vous permet de basculer entre plusieurs réseaux locaux, et ce à un haut débit.

Les objets connectés utilisent les réseaux cellulaires ou GSM : des technologies de longue portée à bien des égards

Pour les accessoires connectés impliquant une très grande distance de communication, les fabricants ont décidé d’utiliser des technologies de communication existantes et de les adapter. Il s’agit essentiellement des réseaux mobiles (2G, 3G et 4G) fournis par les opérateurs GSM et FAI.

Cependant, avec l’avancée des technologies, les objets connectés sont de plus en plus performants. Or, l’utilisation des technologies et processus de communication existants exige parfois une importante quantité d’énergie en plus de connaître quelques problèmes de mauvaise transmission.

Dans l’optique de pallier ce problème, les réseaux mobiles ont évolué et ont permis de passer en 2020 à la 5G dans l’hexagone. L’objectif étant de briser toutes les limitations des technologies disponibles et assurer un niveau de communication optimal entre les objets connectés.

Quelques exemples d’objets connectés

La montre est l’objet du quotidien auquel la tendance des objets connectés a le plus vite été adaptée. Résultat, il existe aujourd’hui des montres connectées qui en plus de vous aider à contrôler votre cardio, vous permettent d’avoir un œil sur vos performances durant un effort physique.

Les célèbres lunettes Google peuvent également figurer dans la liste des objets connectés de référence. Encore appelée « Google Glass », cette paire de lunettes vous permet de visualiser certaines informations notamment à travers certains points numériques. Elle permet par exemple de voir le menu d’un restaurant à partir d’un simple regard jeté depuis la rue d’en face.

On peut également citer quelques uns des meilleurs objets connectés pour la maison qui se développent fortement depuis quelques années :

  • des réfrigérateurs connectés ;
  • des serrures et portes connectées ;
  • des caméras connectées comme des caméras de surveillance ;
  • des jardins connectés, etc.

Fabien Peltière

Baignant dans l'informatique depuis tout petit (j'ai écris mes premières lignes sur un Amstrad CPC 464), j'écris des tutoriels destinés aux débutants afin de leur permettre de mieux appréhender le monde numérique contemporain, ses enjeux, ses pratiques et ses menaces.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.