Windows

CMD : tout savoir sur l’invite de commande de Windows

Par Steve Chevillard , le 03/07/2022 , mis à jour le 04/07/2022 - 19 minutes de lecture

 Austère, puissante, dangereuse, compliquée… l’invite de commande (cmd) se voit souvent affubler de nombreux qualificatifs. Mais l’invite de commande permet de réaliser des commandes et d’effectuer toutes sortes d’opérations sur le système de votre ordinateur comme paramétrer Windows ou réparer Windows.

Toutefois, pour un bon usage, il est important de savoir réellement à quoi sert cet interpréteur de commandes, ensuite, comment l’ouvrir dans Windows et comment saisir des commandes. Découvrez dans cet article toutes les informations sur l’invite de commandes de Windows valable pour  toutes les versions de Windows : Windows 11, Windows 10 et les versions plus anciennes de Windows (Windows 7, Windows 8, Windows 8.1 etc.).

À quoi sert l’invite de commande ?

Tous les ordinateurs Windows possèdent l’invite de commande (cmd ou command prompt en anglais) que l’on désigne également sous le terme d’interpréteur de commandes ou de terminal. Elle se présente généralement sous forme de console. Cette petite fenêtre, toute noire, peut vous servir à régler de nombreux problèmes puisqu’elle vous permet d’accéder à de nombreux outils auxquels vous ne pouvez accéder autrement.

L'interface de l'invite de commandes (cmd) de Windows
L’interface de l’invite de commandes (cmd) de Windows

Contrairement aux autres programmes présents dans Windows comme Microsoft Word et les autres logiciels de la suite Microsoft Office 365, l’invite de commande ne possède pas d’interface graphique. De ce fait, son utilisation requiert l’usage de codes ou de commandes que vous devez écrire dans la console. Ce faisant, vous avez la possibilité de découvrir de nombreuses fonctions que Windows garde cachées. Vous pouvez ainsi les utiliser pour exécuter certaines actions.

Il faut dire que l’invite de commande vous sera utile pour faire la maintenance de vos équipements, faire la configuration de certaines options cachées de l’ordinateur. Le CMD peut en effet vous aider à effectuer les actions suivantes :

  • Faire la réinitialisation de vos paramètres réseau ;
  • Faire disparaitre les fichiers qui ne peuvent faire l’objet de suppression d’une autre manière ;
  • Avoir accès à des répertoires système cachés de votre ordinateur ;
  • Être en mesure d’appliquer des attributs spéciaux aux dossiers et fichiers de votre ordinateur.
LIRE AUSSI  Comment savoir quelle est la version de Windows sur mon PC ?

Ce n’est pas tout. Il existe beaucoup d’autres choses que vous pouvez réaliser avec l’invite de commande de votre ordinateur Windows.

Les différentes façons d’ouvrir l’invite de commande dans Windows

Pour ceux qui ne savent pas, il existe plusieurs méthodes pour ouvrir la console de commandes de Windows. On vous les présente dans cette section.

Méthode 1 : le menu Win+X

  1. De façon simultanée, vous allez appuyer sur les touches « Windows » et « X » de votre clavier. Après cette action, vous verrez sur le côté gauche de votre écran, le menu « Liens rapides ».
  2. Ensuite, choisissez « Invite de commandes ». Si vous voulez avoir les droits d’administrateur, cliquez sur « Invite de commandes (admin) ». L’invite de commandes est désormais ouverte pour utilisation.
Ouvrir l'invite de commandes de Windows

Méthode 2 : utiliser Exécuter

  1. Pour exécuter l’invite de commandes par la commande cmd, il faut commencer par ouvrir la commande « Exécuter » en utilisant le raccourci clavier touche Windows + R ou en faisant un clic droit sur le menu Démarrer de Windows et en cliquant sur Exécuter.
    Accéder à la fonction Exécuter depuis le menu Démarrer de Windows
  2. Vous devez ensuite taper « cmd » pour être en mesure d’ouvrir l’invite de commandes en mode restreint.
    Ouvrir CMD via l'outil Exécuter

Remarque : si vous voulez ouvrir l’invite de commandes avec des autorisations élevées, entrez plutôt « runas /user :[Nom du compte utilisateur] cmd ». La partie [Nom du compte utilisateur] doit être remplacée par le nom d’un compte utilisateur faisant partie du groupe Administrateur.

Méthode 3 : le gestionnaire des tâches

  1. Premièrement, il faudra ouvrir le gestionnaire des tâches en faisant par exemple un clic droit sur le menu Démarrer de Windows.
    Ouvrir le gestionnaire de tâche de Windows depuis le menu Démarrer
  2. Le gestionnaire des tâches va apparaitre et vous allez ensuite cliquer sur « Fichier ».
    Cliquer sur Fichier dans le gestionnaire des tâches
  3. Après, vous allez choisir « Exécuter une nouvelle tâche ». Vous verrez apparaitre au premier plan une fenêtre intitulée « Créer une tâche ».
    Exécuter une tâche depuis le gestionnaire de tâches
  4. Dans cette fenêtre, écrivez « cmd » ou « cmd.exe » dans le champ libre. Il ne vous reste qu’à cliquer sur « OK » pour que l’invite de commande s’ouvre. Toutefois, pour ouvrir l’invite de commande en tant qu’administrateur, cliquez sur « Créer cette tâche avec des privilèges d’administration ».
    Accéder à cmd en créant une tâche depuis le gestionnaire des tâches

Méthode 4 : utiliser la Recherche de Windows

Ici, vous devez ouvrir d’abord la barre de recherche. Ensuite, une fenêtre va apparaitre et vous allez saisir dans le champ vide « cmd ». Choisissez « Invite de commandes » et il s’ouvrira. Si vous voulez ouvrir l’invite de commandes avec des autorisations élevées, vous devez cliquer sur « Exécuter en tant qu’administrateur ».

LIRE AUSSI  Comment réparer Windows 10 ?
Ouvrir cmd depuis la recherche Windows

Comment saisir des commandes dans CMD

L’invite de commande fonctionne par le biais des commandes définies. Raison pour laquelle il est impératif de bien saisir les commandes ainsi que les paramètres liés à ces dernières, faute de quoi le CMD n’exécutera pas la demande. Notez que vous avez la possibilité d’ajouter des options à vos commandes. La plupart du temps, ces arguments sont mentionnés par une seule lettre et un signe qui peut être :

  • Un moins (-) ;
  • Un plus (+) ;
  • Une barre oblique (/) ;
  • Un astérisque (*) ;
  • Un point d’interrogation (?).

Les deux derniers signes seront utilisés pour indiquer les caractères génériques. Par ailleurs, il est possible de faire une combinaison entre certaines commandes CMD. Généralement, une ligne verticale « | » encore appeler barre verticale située dans l’invite de commandes relie les commandes. Pour cette barre, la sortie de la première commande est perçue comme une entrée pour la suivante.

Vous pouvez aussi opter pour une redirection. Premièrement, lorsqu’une commande est sortie, elle est envoyée directement à un fichier (>). Deuxièmement, le contenu du fichier texte est considéré comme entrée pour la commande (< ).
Enfin, vous pouvez également lier les commandes CMD l’une après l’autre et les exécuter. À cet effet, deux options s’offrent à vous. Vous pouvez décider que la deuxième commande soit exécutée si et seulement si la première commande marche.

Vous pouvez également choisir l’option contraire à savoir que la deuxième commande sera exécutée que si la première commande ne fonctionne pas (|||). Pour créer une chaîne de commande, vous pouvez combiner les deux options.

Obtenir de l’aide sur une commande

Comme expliqué ci-dessus les commandes fonctionnent avec des arguments et des options. Pour en savoir plus sur une commande, il suffit d’utiliser “/?” après le nom de la commande.

Exemple : ipconfig /? vous affichera dans l’invite de commande l’aide sur la commande ipconfig.

Obtenir de l'aide sur une commande cmd (invite de commande WIndows)

Liste de commandes utiles pour l’invite de commande CMD de Windows ?

Il existe des centaines de commandes pour Windows héritées de MS-DOS dont certaines ne sont disponibles que sur les versions les plus récentes du système d’exploitation de Microsoft. Certaines ne sont disponibles qu’avec un utilisateur ayant des droits d’accès administrateur.

LIRE AUSSI  Les raccourcis clavier indispensables

Voici une liste de commandes non exhaustive avec des commandes testées sous Windows 10 (certaines commandes pourraient ne pas fonctionner sous Windows 11 ou sur des versions plus anciennes de Windows).

Commande CMD Description de la commande
arp Affiche et modifie les tables de traduction d’adresses IP en adresses physiques utilisées par le protocole de résolution d’adresses ARP.
assoc Affiche ou modifie les associations des extensions de fichiers
at La commande AT planifie l’exécution des commandes et programmes sur l’ordinateur à une date et une heure spécifiées. Le service Planification doit fonctionner pour utiliser la commande AT.La commande AT est déconseillée. Utilisez plutôt schtasks.exe
attrib Affiche ou modifie les attributs de fichier
bcdboot Bcdboot – Outil de création et de réparation de fichiers de démarrage BCD. L’outil en ligne de commande bcdboot.exe est utilisé pour copier des fichiers de démarrage critiques dans la partition système et pour créer un nouveau magasin BCD système.
bcdedit Éditeur du magasin des données de configuration de démarrage
bitsadmin Permet de gérer le service de transfert intelligent en arrière-plan
bootcfg Cet outil de ligne de commande peut être utilisé pour configurer, interroger, modifier ou supprimer les paramètres de l’entrée de démarrage dans boot.ini
break Active ou désactive le test de CTRL+C étendu sur le système DOS
cacls Affiche/modifie les listes de contrôle d’accès des fichiers.REMARQUE : Cacls étant désapprouvé, utilisez Icacls.
call Appelle un programme de commandes depuis un autre.
certreq Permet dedemander un certificat à une autorité de certification
certutil Permet de gérer les fichiers ainsi que les services de l’autorité de certification
cd Affiche le nom ou change le répertoire en cours
change Modifie les paramètres du serveur hôte de session pour les ouvertures de session, les mappages de port COM et le mode d’installation
chcp Affiche ou définit le numéro de page de codes active.
chdir Affiche le nom ou change le répertoire en cours.
chkdsk Vérifie un disque et affiche un rapport d’état du disque. Permet de corriger les erreurs de disque dur.
chkntfs Affiche ou modifie la vérification du disque au démarrage.
cipher Affiche ou modifie le chiffrement des répertoires et fichiers dans les partitions NTFS.
cleanmgr Efface les fichiers inutiles du disque dur de votre ordinateur.
clip Redirige la sortie des outils de ligne de commande vers le Presse-Papiers. Ce texte peut ensuite être collé dans d’autres programmes.
cls Efface le contenu affiché dans l’invite de commande
cmd Démarre une nouvelle instance de l’interpréteur de commandes de Windows
cmdkey Crée, affiche et supprime les noms et mots de passe utilisateur enregistrés.
cmstp Installe ou supprime un profil de service Gestionnaire des connexions.
color Change les couleurs par défaut du premier plan et de l’arrière-plan de la console.
comp Compare le contenu de deux fichiers ou ensembles de fichiers.
compact Affiche ou modifie la compression de fichiers sur les partitions NTFS.
convert Convertit un volume FAT en NTFS.
copy Copie un ou plusieurs fichiers sur un autre emplacement.
date Affiche ou modifie la date.
defrag Permet de défragmenter    des volumes (disque dur, clé USB, carte mémoire etc.)
del Supprime un ou plusieurs fichiers.
dir Affiche la liste des fichiers et sous-répertoires d’un répertoire.
diskpart Permet de gérer les lecteurs de votre ordinateur
doskey Édite des lignes de commande, mémorise des commandes Windows XP et crée des macros.
driverquery Permet à un administrateur d’afficher la liste des pilotes de périphériques installés.
echo Affiche des messages ou active/désactive l’affichage des commandes.
endlocal Arrête la localisation des changements de l’environnement dans un fichier de commandes.
erase Supprime un ou plusieurs fichiers.
eventcreate Permet à un administrateur de créer un message et un identificateur d’événement personnalisés dans un journal d’événements spécifié.
exit Quitte le programme CMD.EXE (interpréteur de commandes) ou les script batch en cours.
explorer Ouvre l’explorateur de fichiers de Windows.
expand Décompresse un ou plusieurs fichiers compressés.
fc Compare deux fichiers ou ensembles de fichiers et affiche les différences entre eux.
find Recherche une chaîne de texte dans un ou des fichiers.
findstr Recherche de chaînes de caractères dans les fichiers.
finger Affiche des informations sur l’utilisateur d’un système donné exécutant le service Finger. Le résultat varie en fonction du système distant.
for Exécute une commande donnée pour chaque fichier d’un ensemble de fichiers.
forfiles Sélectionne un fichier (ou un ensemble de fichiers) et exécute une commande sur ce fichier. Utile pour les programmes de commandes.
format Formate un disque utilisable avec Windows.
fsutil Effectue des tâches liées aux systèmes de fichiers FAT et NTFS
ftp Transfère des fichiers vers et depuis un ordinateur avec un service de serveur FTP activé
ftype Affiche ou modifie les types de fichiers utilisés dans les associations d’extension de fichiers
getmac Permet à un administrateur d’afficher l’adresse MAC des cartes réseaux d’un ordinateur.
goto Dirige cmd.exe sur une ligne étiquetée dans le programme de commandes.
gpresult  Cet outil de ligne de commande affiche le jeu de stratégies résultant (RSoP) Information pour ordinateurs et utilisateurs cibles.
gpupdate  Met à jour plusieurs paramètres de stratégie de groupe.
help Fournit des informations d’aide sur les commandes de Windows.
hostname Affiche le nom de l’hôte actuel.
icacls  Définit, modifie et affiche la liste de contrôle d’accès.
if Lance l’exécution conditionnelle dans un programme de commandes.
ipconfig Affiche les valeurs de configuration réseau TCP/IP actuelles (dont l’adresse IP) et actualise les paramètres DHCP et DNS.
label Crée, modifie ou supprime le nom de volume d’un disque.
lodctr Met à jour les valeurs du Registre liées aux compteurs de performances.
logman Crée et gère les journaux de performances et les Event Tracing Sessions.
logoff Arrête une session.
makecab Empaquete les fichiers existants dans un fichier CAB
mkdir Crée un répertoire.
mklink Crée un lien symbolique.
mmc Ouvre la cpnsole MMC (Microsoft Management Console)
mode Configure les périphériques système.
more Affiche les sorties écran par écran.
mountvol Crée, supprime ou liste un point de montage du volume.
move Déplace des fichiers et renomme des fichiers et répertoires.
msg Envoi d’un message à un utilisateur.
msiexec Permet d’installer, de modifier et d’effectuer des opérations sur Windows Installer
msinfo32 Donne des renseignement sur le système d’exploitation, le matériel et les composants système.
mstsc Permet de gérer les connexions à Bureau à distance serveurs hôtes de session ou à d’autres ordinateurs distants
net Permet de configurer et afficher les paramètres réseaux
netsh Démarre Powershell et permet de définir les paramètres réseau des ordinateurs locaux et distants.
netstat Affiche les statistiques de protocole et les connexions réseau TCP/IP actuelles
nltest Liste et donne des informations sur  les contrôleurs de domaines
nslookup Envoie une requête DNS à un nom d’hôte ou une adresse IP.
openfiles Permet à un administrateur de lister ou déconnecter les fichiers et dossiers qui ont été ouverts sur un système.
path Affiche ou définit un chemin de recherche des fichiers exécutables.
pathping Donne des informations sur le transfert et perte de paquets dans le réseau.
pause Interrompt l’exécution d’un programme de commandes et affiche le message
perfmon Ouvre l’analyseur de fiabilité et de performances de Windows dans un mode autonome spécifique.
ping Envoi des messages de demande d’écho ICMP (Internet Control Message Protocol) pour vérifief la connectivité à un autre ordinateur TCP/IP
popd Passe au répertoire stocké par la commande PUSHD.
powercfg  Permet aux utilisateurs de contrôler les paramètres d’alimentation sur un système local.
print Imprime un fichier texte.
pushd Stocke le répertoire en cours pour utilisation par la commande POPD, ensuite passe au répertoire spécifié.
rasdial Démarre / arrête les connexions réseau pour les clients Microsoft.
recover Récupère les informations lisibles d’un disque endommagé ou défectueux.
reg Effectue des opérations sur le registre de Windows.
regedit Ouvre l’éditeur du registre de Windows.
regini Modifie le registre à partir de commande ou d’un script
regsvr32 Permet d’inscrire les fichiers .dll en tant que composants de commande dans le registre.
relog Crée de nouveaux journaux de performances à partir des données des journaux de performances existants en modifiant le taux d’échantillonnage et/ou en convertissant le format du fichier.
rem Indique un commentaire dans un fichier de commandes ou dans CONFIG.SYS.
ren Renomme un ou plusieurs fichiers.
replace Remplace des fichiers.
reset session Réinitialise  une session sur un serveur hôte de session Bureau à distance
rd Supprime un répertoire.
rmdir Supprime un répertoire.
robocopy Copie les données de fichier d’un emplacement à un autre.
route Gère les tables de routage réseau.
runas Permet d’exécuter des commandes avec les droits d’un autre utilisateur.
rundll32 Exécute les bibliothèques de liens dynamiques (dll) 32 bits.
sc Permet de communiquer avec le Gestionnaire de contrôle des services et les services.
schtasks Permet à un administrateur de créer, supprimer, effectuer des requêtes, modifier, exécuter et mettre fin à des tâches planifiées sur un système local ou distant.
secedit Configure et analyse la sécurité du système en comparant votre configuration de sécurité actuelle aux modèles de sécurité spécifiés.
set Affiche, fixe ou supprime des variables d’environnement de cmd.exe.
setlocal Permet de limiter  la portée des modifications apportées aux fichiers batch ou aux scripts.
setspn Permet de gérer les SPN.
setx Crée ou modifie les variables d’environnement dans l’environnement utilisateur ou système.
sfc Analyse l’intégrité de tous les fichiers système protégés et remplace les versions incorrectes par des versions Microsoft correctes.
shift Déplace les variables dans les fichiers batch et les scripts.
shutdown Permet d’arrêter l’ordinateur, le redémarrer ou déconnecter un utilisateur.
sort Permet de lire les données d’entrée, trier les données et afficher  les résultats à l’écran, dans un fichier ou sur un autre appareil.
start Démarre une nouvelle fenêtre d’invite de commandes pour exécuter un programme ou une commande spécifique.
subst Associe un chemin à une lettre de lecteur (permet de changer la lettre d’une partition de disque dur)
systeminfo Affiche les informations de configuration du système d’exploitation pour un ordinateur local ou distant
takeown Permet à un administrateur de récupérer l’accès à un fichier qui avait été refusé en réassignant l’appartenance de fichier.
taskkill Permet d’arrêter des tâches par id de processus (PID) ou nom d’image.
tasklist Affiche une liste des processus actuellement en cours sur un ordinateur local ou un ordinateur distant.
tcmsetup Active ou désactive un client TAPI (Telephony Application Programming Interface),
timeout Définit la période de temps d’attente (en secondes) ou jusqu’à ce qu’une frappe de touche se produise.
tracerpt Traite  en temps réel les logs ou données pendant le traçage des programme .
tracert Permet de suivre un paquet de données sur son chemin à travers le réseau vers un serveur.
tree Affiche graphiquement la structure de dossiers d’un lecteur ou d’un chemin.
tsdiscon Déconnecte une session des services Bureau à distance.
tskill Arrête un processus.
type Affiche le contenu d’un ou plusieurs fichiers texte.
typeperf Écrit des données de performances à la ligne de commande ou un fichier journal compatible Moniteur système.
tzutil Gère le fuseau horaire actuellement défini.
unlodctr Désinstalle un fournisseur de compteurs de performances.
ver Affiche la version de Windows.
verify Indique à cmd.exe s’il faut vérifier que vos fichiers sont correctement écrits sur un disque.
vol Affiche le nom et le numéro de série du volume, s’ils existent.
vssadmin Administration du service de cliché instantané de volume
w32tm Gère le fuseau horaire de Windows, qui synchronise la date et l’heure sur tous les ordinateurs qui partagent un domaine Active Directory
waitfor Envoie, ou attend, un signal sur un ordinateur (ou tous les ordinateurs du réseau).
wevtutil Permet de récupérer des informations sur les journaux des événements et les éditeurs, d’installer et de désinstaller des manifestes d’événements, d’exécuter des requêtes, d’exporter, d’archiver et d’effacer des journaux.
where Affiche l’emplacement des fichiers qui correspondent au modèle de recherche.
whoami Permet d’obtenir le nom d’utilisateur, les informations de groupe ainsi que les identificateurs de sécurité (SID) respectifs, les revendications, les privilèges, l’identificateur de connexion (ID de connexion) de l’utilisateur actuel sur le système local (utilisateur actuellement connecté).
winrm Outil de ligne de commande de la Gestion à distance de Windows
winrs Permet d’accéder à la ligne de commande d’un ordinateur distant via une connexion sécurisée pour effectuer des modifications.
xcopy Copie des fichiers et des arborescences de répertoires.
LIste des commandes disponibles sous Windows 10

Si la commande n’est pas disponible dans votre version de Windows, vous obtiendrez le message suivant : [commande] n’est pas reconnu en tant que commande interne
ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes.

Si vous cherchez de l’aide sur une commande et qu’elle n’est pas dans cette liste, veuillez vous reporter à l’aide officielle de Microsoft sur les commandes Windows.

FAQ sur l’invite de commande de Windows

Qu’est-ce qu’une commande ?

C’est une instruction (ordre, action) délivrée au système d’exploitation.

Comment est formé une ligne de commande ?

Une commande est composée d’un verbe, de paramètres et d’options (introduites par une barre oblique /).

Est-ce que les commandes sont sensibles à la casse ?

Non, les commandes Windows ne sont pas sensibles à la casse.

Quelle est la différence entre l’invite de commande et PowerShell ?

PowerShell est une évolution de l’invite de commandes classique de Windows, disponible depuis Windows 7.
PowerShell remplace par défaut cmd dans les dernières versions de Windows mais il est toujours possible d’utiliser l’invite de commande classique même s’il est introuvable.

J’ai le message [commande] n’est pas reconnu en tant que commande interne
ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes
, est-ce que je peux utiliser cette commande sur mon PC ?

Non, si vous obtenez ce message, c’est que cette commande n’est pas disponible sur votre version de Windows. Il se peut également que vous ayez mal saisi la commande, vérifiez-là !

Peut-on utiliser les commandes Windows sous Linux ?

Non, les commandes d’administration sous Linux sont différentes de celles en DOS effectuées sous Windows

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.