Matériel informatique

Qu’est ce qu’un disque dur SSD ?

Par , le 05/06/2021 , mis à jour le 06/07/2021 — 11 minutes de lecture

Plus de la moitié de la population mondiale dispose d’un ordinateur portable et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Posséder un ordinateur est utile, pratique et nécessaire dans la plupart des secteurs d’activités aujourd’hui. Employé dans la conception de la plupart des ordinateurs de bureau et ordinateurs portables, le disque dur SSD est l’une des pièces maîtresses de l’architecture des ordinateurs. Qu’est-ce que c’est ? Quelles sont ses caractéristiques, insuffisances et avantages ? Vous apprendrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les disques durs SSD : ses différences avec un disque dur classique, ses avantages et inconvénients, les différents formats de SSD mais également comment optimiser un SSD.

Différences entre un disque SSD et un disque dur traditionnel (HDD)

Différence entre un SSD et disque dur classique. À gauche : un disque dur traditionnel (HDD). À droite : un disque SSD
À gauche : un disque dur traditionnel (HDD). À droite : un disque SSD

La principale fonction d’un disque dur est de stocker des données numériques en vue d’une utilisation, d’un archivage ou d’une récupération future. Ils supportent tous types de fichiers qu’il s’agisse de vidéos, de musiques, de documents, d’images ou d’applications. Si depuis quelques années le disque dur SSD est au devant de la scène, la version traditionnelle est toujours utilisée. Il existe plusieurs différences entre ces deux types d’équipements.

La technologie utilisée

Le disque dur SSD (acronyme de Solid State Drive) est une version plus avancée de la clé USB habituelle. Comme elle,un disque SSD est composé de mémoires à semi-conducteurs à l’état solide (Solid state en anglais) auxquelles il accède directement lors d’une lecture-écriture. C’est donc une façon de faire opposée avec les disques durs classiques où les données sont écrites sur un support magnétique en rotation, donc en mouvement.

La technologie NAND qu’elle intègre empêche la volatilité des données même lorsque le disque dur est éteint. Son processeur nommé contrôleur lui permet un accès très rapide aux données par cycles.

La vitesse de lecture

Le disque dur classique ou Hard Disk Drive en anglais (abrégé en HDD), créé il y a plus de 60 ans, est lui basé sur un système de sauvegarde mécanique. À l’intérieur de ce type de disque dur se trouvent un plateau en rotation rapide et une pointe de lecture-écriture qui transcrit les données présentes dessus.

Le temps d’accès et la fiabilité de ce format de disque dépendent entièrement de la vitesse à laquelle le plateau tourne. Vous pourrez trouver des disques durs HDD de 15 000 tours par minute au plus et de 5 400 tr par minutes au moins.

La vitesse de transfert est la principale différence entre les deux disques durs.. Au démarrage, un périphérique sous SSD prend entre 10 à 13 secondes pour s’allumer contre plus de 30 secondes dans le cas d’un disque dur. C’est pour cela qu’on recommande l’utilisation d’un SSD pour accélérer Windows 10 (au démarrage ou pour une utilisation plus fluide).

En complément, les autres différences entre les types de disque dur relèvent de leur robustesse, de leur prix et du bruit émis.

Avantages et inconvénients des disques SSD

Les disques durs SSD en raison de leur configuration et leurs diverses caractéristiques présentent beaucoup d’avantages, mais aussi des inconvénients qu’il importe de connaître.

Avantages du disque SSD

Le principal avantage du disque dur SSD est sa rapidité et sa réactivité qui est de l’ordre de moins de 01 ms. En effet, le processeur utilisé pour sa conception est bien plus avancé que celui qu’on peut retrouver dans la version classique d’un disque dur. Les divers programmes et tâches s’exécutent très vite.

Plus léger, son format est également plus compact. Vous pouvez donc le transporter discrètement un peu partout. De plus, sa robustesse lui permet de résister au choc contrairement aux disques durs traditionnels qui sont très fragiles et qui ne supportent pas les chocs.

LIRE AUSSI  Où acheter un ordinateur ?

En outre, les disques durs SSD sont tout à fait silencieux contrairement aux disques classiques assez bruyants du fait de la rotation des plateaux tournants qui émettent un son particulier. Plus la vitesse d’un disque HDD est élevée, plus il est bruyant.

Inconvénients du disque SSD

La première limite est liée à sa capacité de sauvegarde en Gigaoctet (Go) ou en Téraoctet (To) qui est inférieur à celle du disque dur classique. En outre, même s’ils sont plutôt accessibles financièrement, le prix des modèles SSD reste tout de même plus cher que le stockage traditionnel sur un disque HDD.

Aussi, dans un duel de durabilité, les versions HDD l’emportent, puisque les éléments structurels du disque SSD se dégradent plus rapidement avec des cycles de lecture/écriture plus limités.

Les principaux formats de SSD

Les différents formats de SSD en images : SSD 2.5", mSATA et SSD M.2
Les différents formats de SSD en image : SSD 2,5″, mSATA et SSD M.2

Il existe différents formats de SSD que vous pourrez trouver dans le commerce :

SSD 2,5″

Le format 2,5 pouces (noté également 2,5″) est le format le plus courant pour le SSD même si le format M2 a tendance à être moins utilisé au profit du format M.2 sans boitier. Les SSD 2.5″ peuvent être proposés en version boîtier ou sans boitier (notamment pour les ordinateurs portables).

  • Crucial BX500 240Go CT240BX500SSD1 SSD Interne-jusqu’à 540 Mo/s (3D NAND, SATA, 2,5 pouces)
    Démarrage plus rapide. Temps de chargement des fichiers plus court. Meilleure réactivité globale de l’ordinateur 300% plus rapide qu’un disque dur classique Améliore l’autonomie de la batterie grâce à une efficacité énergétique 45 fois supérieure à celle d’un disque dur classique 3D NAND Micron – 40 ans d’innovation en matière de mémoire et de stockage Garantie limitée cruciale de 3 ans.
    32,99 € 39,59 € -17%
  • Samsung SSD 870 EVO MZ-77E500B/EU | Disque SSD interne 2,5’’ haute vitesse, 500 Go - Pour les gamers et professionnels.
    Interface : atteint la limite maximale SATA de vitesses séquentielles de 560/530 Mo/s Intelligent Turbo Write : augmente la vitesse d’écriture et maintient des performances élevées sur le long terme Logiciel Samsung Magician 6 : gère votre disque grâce à une gamme d'outils utiles pour vous permettre de rester en phase avec les dernières mises à jour et de surveiller la santé du disque et son statut. Conçu pour tous les PC de bureau ou portables compatibles avec un facteur de forme standard SATA 2,5 pouces. Capacité disponible : 500 Go
    69,99 € 79,99 € -13%
  • Crucial 500Go CT500MX500SSD1 SSD interne MX500-jusqu’à 560 Mo/s (3D NAND, SATA, 2,5 pouces)
    Vitesse de lecture/d'écriture séquentielle pouvant atteindre 560/510 Mo/s pour tout type de fichier et Vitesse de lecture/d'écriture aléatoire pouvant atteindre 95k/90k pour tout type de fichier Vitesse améliorée grce à la technologie NAND 3D de Micron La fonctionnalité de Protection contre les coupures de courant intégrée préserve tous vos travaux enregistrés en cas de coupure de courant inattendue Le cryptage sur base matérielle AES 256-bit protège vos données des hackers et des pirates Enregistrements et transferts de fichiers plus rapides grce à l'accélération d'écriture dynamique
    59,00 € 71,99 € -18%

SSD mSATA

Les SSD mSATA, que l’on trouve également sous la dénomination mini-SATA) équipent avant tout les PC portables les plus fins (type Ultrabook). On les trouve de moins en moins cependant, les professionnels et le grand public se tournant plutôt vers le format M.2

  • Transcend 128 Go SATA III 6 Go/s MSA230S mSATA SSD 230S Solid State Drive TS128GMSA230S
    Facteur de forme mSATA et interface SATA III 6Go/s Jusqu'à 550Mo/s en lecture ; 400Mo/s en écriture Mémoire 3D NAND Flash Conçu avec un moteur RAID, un codage LDPC pour assurer l'intégrité des données et la technologie de cache SLC intégrée pour des vitesses de transfert exceptionnelles Prise en charge du mode d'ultra basse consommation DevSleep, des commandes S.M.A.R.T., TRIM, et NCQ
    34,49 €
  • Kingston KC600 SSD 256Go SATA3 mSATA - SKC600MS/256G
    Des performances remarquables Intègre la dernière technologie 3D TLC NAND Supporte une suite de sécurité intégrale (TCG Opal, AES 256 bits, eDrive) Large choix de capacités
    47,92 € 51,53 € -7%
  • BAITITON 256GB MSATA III Disque Flash SSD 256 Go Interne Solid State Drive
    Démarrage plus rapide, arrêt, charge et réponse de l'application, performances optimisées pour l'informatique au quotidien Performances améliorées: vitesses de lecture / écriture séquentielles jusqu'à 550 Mo / s et 530 Mo / s respectivement (ATTO TESTED) Type d'interface: MSATA III 30mm * 50mm Idéal pour les ordinateurs grand public et les ordinateurs portables pour un usage personnel, de jeu et professionnel SSD est conçu sans pièces mobiles pour aider à protéger contre la perte de données s'il est accidentellement heurté ou tombé
    35,99 €

SSD M.2

Les SSD M.2 ont tendance à devenir la norme grâce à leur taille particulièrement adaptée aux ordinateurs portables mais aussi grâce à leurs performances élevées (taux de transfert maximal en lecture de 5000 Mo/sec).

LIRE AUSSI  PC Portable Black Friday - Comment l'acheter au meilleur prix ?

Attention, contrairement à une opinion très répandue, tous les SSD M.2 ne sont pas tous connectés en PCI Express. En effet, il ne faut pas confondre le type de connecteur avec le format du disque dur.

  • Crucial P2 CT1000P2SSD8 SSD Interne 1To, Vitesses atteignant 2400 Mo/s (3D NAND, NVMe, PCIe, M.2)
    Des capacités allant jusqu’à 2To avec des vitesses de lecture/écriture séquentielle allant jusqu’à 2400/1900 Mo/s Interface NVMe PCIe, un tournant dans l’innovation en matière de stockage Comprend un logiciel de gestion du SSD pour l’optimisation des performances, la sécurité des données et les mises à jour du firmware Bénéficie d’une garantie limitée de 5 ans ou d’un score d’endurance maximale de 300 TBW
    98,26 € 107,99 € -9%
  • Samsung 970 EVO Plus MZ-V7S500BW | Disque SSD Interne NVMe M.2, 500 Go, Jusqu'à 3 500Mo/s en lecture sequentielle
    SSD avec technologie V-Nand Samsung. Consommation électrique (en veille): Max. 30 mW La consommation électrique réelle peut varier en fonction du matériel et de la configuration du système Facteur de forme 2.5 pouces est idéal pour ordinateurs portables qui fixe Interface SATA 6 Gb/s et rétrocompatible avec SATA 3 Gbps et SATA 1.5 Gbps Vitesse de lecture séquentielle jusqu'à 3.500 MB/sec et vitesse d'écriture séquentielle jusqu'à 3 300 Mo/sec Lecture aléatoire (4KB, qd32) et jusqu'à 600000 IOPS, Écriture aléatoire (4KB qd32) jusqu'à 550000 IOPS Lecture aléatoire (4 KB, QD1) : Jusqu'à 19 000 IOPS - Les performances peuvent varier en fonction du matériel du système et de la configuration Tension admissible:3,3 V ± 5%
    79,99 € 134,99 € -41%
  • WD Bleu SN550 500 Go, SSD NVMe, Gén. 3 x4 PCIe, M.2 2280, 3D NAND
    La NVMe devient accessible au grand public avec une puissante solution de stockage économique ajoutant à la fiabilité d'un disque SSD. Bénéficiez d'une vitesse de lecture séquentielle stupéfiante pouvant atteindre 2 400 mo/s afin Améliorez votre productivité, peu importe ce que vous faites ou créez. Créez des PC à la fois compacts et puissants avec un disque SSD NVMe fin et à face unique m.2 2280 PCIe Gén. 3 x4. Matériel NVMe évolutif, architecture accélérée pour de hautes performances et faible consommation d'énergie. Contrôleur et micrologiciel conçus par Western Digital associés à notre toute dernière technologie 3D NAND pour des performances constantes et optimisées. Performances d'écriture séquentielle: 1750 Mo/s
    59,90 € 85,99 € -30%

Les différents types de mémoires des disques durs SSD

Vous avez le choix entre trois différents types de mémoire pour les disques durs SSD. Il s’agit des mémoires MLC, SLC et TLC.

Le disque dur SSD MLC

Le disque MLC (Multi-level Cell) confère deux parts de données allant de 0 à 1. Cette mémoire fonctionne donc sur la base de 4 différentes unités de valeur à savoir : 1, 11, 01, 00. Le principal avantage ici est que vous pouvez accroître le volume d’espaces utilisables sans pour autant changer de disque dur ou compléter ses dimensions. Ce choix est certes moins cher, mais sa vitesse d’écriture est plus réduite et s’effectue avec moins de précisions. On les retrouve principalement sur les équipements informatiques premiers prix.

Le disque SSD SLC

Le Single-Level Cell est le modèle le plus précis et le plus rapide dans l’écriture des métadonnées. Un disque utilisant une mémoire de type SLC permet de compartimenter les flux d’informations et de sauvegarde en un seul bout (0 à1) d’information. Chaque cellule ne traite que deux parts de valeurs, ce qui fluidifie le processus et rend votre système d’exploitation performant. Ce dernier consomme d’ailleurs peu d’énergie. Cependant, c’est le choix le plus onéreux du marché, raison pour laquelle ce type de disque de stockage est utilisé surtout par les professionnels.

Le disque SSD TLC

Le Triple-Level Cell quant à lui, comme son nom l’indique, réussit à combiner trois parts de données dans une même cellule. Évidemment, la capacité de stockage est plus grande et il est vendu moins cher. Le mauvais côté est que la vitesse d’exécution des commandes n’est ni minutieuse ni rapide. Par ailleurs, cette mémoire est celle qui consomme le plus d’énergie.

LIRE AUSSI  Qu’est ce que le dépannage informatique à distance ?

Les différentes astuces pour optimiser son disque dur SSD

Malgré les nombreux avantages qu’ils confèrent par rapport au modèle classique HDD, il est important de faire attention à certains détails. Cela vous permettra d’optimiser son fonctionnement et sa durée de vie.

Éviter la défragmentation automatique et optimiser le disque dur SSD avec TRIM

Contrairement aux disques durs classiques HDD, la défragmentation est inutile pour les disques SSD. Les données inscrites sur un SSD n’ont pas besoin d’être réagencées comme sur un HDD. Certains systèmes d’exploitations comme Windows 10 prévoient une planification de la défragmentation des disques durs pour éviter aux utilisateurs novices de devoir s’occuper de cela. Autant cela est utile pour un disque dur traditionnel (il est d’ailleurs possible d’activer/désactiver une planification automatique de la défragmentation d’un disque dur), autant cela est contre productif pour un SSD puisque cela va utiliser des cycles de lecture/écriture inutilement. Heureusement, Windows 10 est capable de détecter le type de disque dur installé sur votre PC et choisira, selon le type de disque dur, entre programmer la défragmentation ou utiliser la commande TRIM pour optimiser le SSD.

Ne pas surcharger le disque SSD

En cours d’utilisation, vous serez tenté de stocker des données sur le disque au maximum de sa capacité. Cependant, vous devez savoir que pour pouvoir répartir efficacement le volume d’information, le contrôleur intégré a besoin d’à peu près 40 % de la taille totale du périphérique. Ainsi, si vous disposez d’une mémoire de 300 Go, vous pouvez stocker au plus 280 Go pour éviter que le système ne décélère et ne commence par ramer.

Éviter la réécriture fréquente du SSD

Les performances du disque dur SSD s’effilochent avec le temps. Ce phénomène s’explique notamment par les nombreuses réécritures que subissent les cellules au fil des créations et suppression de données. Pour rectifier ce problème, vous pouvez utiliser la commande TRIM.

Cette option est disponible sur les systèmes informatiques actuels à partir de Linux 2.6.33, Windows 7, Mac OS X Lion. C’est-à-dire la version 10.7. En l’activant, les cellules endommagées sont réinitialisées, ce qui booste les performances de votre ordinateur.

Partitionner le disque

Une autre astuce pour lutter contre la lenteur de votre unité centrale, c’est de partitionner les usages courants en vous servant d’un disque dur traditionnel. Transférez vos données personnelles (documents de travail, vidéos, photos, musique etc.) sur un disque dur classique et laissez le SSD gérer les applications et le système d’exploitation.

Il est vrai que le disque dur SSD est un support qui présente d’énormes qualités et dont les défauts sont peu à citer. Cependant, il convient de l’utiliser selon certaines directives afin de lui garantir une longue durée de vie et un meilleur fonctionnement.

Pourquoi installer son système d’exploitation et ses jeux sur un disque dur SSD ?

Les principales qualités des disques durs SSD sont leur rapidité et leur puissance. Deux atouts de taille qui en font le meilleur choix pour les amateurs de jeux vidéo (les SSD équipent les meilleurs PC gamer) ou les professionnels qui ont besoin de machines rapides et puissantes pour faire fonctionner des logiciels exigeants comme les logiciels de retouche de photo ou les logiciels de montage vidéo.

On remarque vite la différence dès la phase d’installation du système d’exploitation, du démarrage de l’OS ou bien encore au lancement des logiciels. Vous gagnerez du temps sur des processus qui peuvent prendre bien plus longtemps si vous faites le choix d’une mémoire classique. Tout dépend cependant de la complexité et des paramètres que l’application intègre.

Pour cela, il est recommandé d’installer votre système d’exploitation sur un disque dur SSD tout comme vos jeux vidéo qui seront installés plus rapidement et se lanceront bien plus vite qu’avec un disque dur traditionnel HDD.

Alors, convaincu·e·s par la puissance des disques durs SSD ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.