Internet

Qu’est-ce qu’une signature électronique ?

Par Astuces & Aide Informatique, le 03/02/2021, mis à jour le 07/05/2021 — 3 minutes de lecture

Très en vogue depuis quelques années avec le développement des outils numériques, la signature électronique est de plus en plus adoptée par les entreprises. Ce qui est tout à fait normal, puisqu’elle se révèle plus rapide, facile et pratique que la version manuscrite. De quoi s’agit-il réellement ? La réponse dans cet article.

Le phénomène de la signature électronique : signer avec son smartphone un document

Signature électronique : de quoi s’agit-il ?

La signature électronique est un dispositif qui permet d’assurer de signer numériquement un document et d’assurer son intégrité. Proposée par des entreprises du monde entier, la signature électrique se révèle très pratique. Elle est de plus en plus utilisé grâce au phénomène de dématérialisation qui se développe en parallèle de l’essor du numérique, renforcé ces temps-ci par la crise sanitaire du COVID-19 (Source : lesechos.fr).

Les différents types de signature électronique

On distingue aujourd’hui trois différents types de signature électronique :

  • La signature électronique basique ou simple : facile et rapide à utiliser, elle est considérée comme le type de signature numérique le plus répandu.
  • La signature électronique avancée : plus sécurisée que la première elle favorise l’identification formelle de l’auteur et assure l’impossibilité de sa modification après signature.
  • La signature électronique qualifiée : c’est le type le plus sécurisé de signature électronique.

Signature électronique : comment ça marche ?

Bien qu’il ait l’air simple, le fonctionnement de la signature électronique se révèle un peu plus complexe. C’est, en effet, un sceau qui trouve sa source dans un chiffrement asymétrique. Un peu comme le RSA (système cryptographique), l’algorithme à clé publique concerné, engendre deux clés liées mathématiquement (une clé publique et une clé privée).

Pour engendrer la signature électronique, le logiciel destiné à l’apposer produit un code de fractionnement unidirectionnel des données numériques à signer. C’est donc le code chiffré, couplé avec des informations telles que l’algorithme de hachage qui forme la signature électronique.

Quels sont les avantages de la signature électronique ?

Comme toutes les innovations, la signature électronique offre une panoplie d’avantages mais aussi quelques inconvénients. Parmi les points positifs, il faut noter qu’elle favorise la conservation des dossiers dématérialisés au format numérique. Cela rend la gestion des documents plus facile mais surtout plus sécurisée. D’un autre côté, elle permet d’échanger les contrats par mail sans difficulté aucune. Il vous suffit de créer un pdf avec Libreoffice pour procéder à l’échange puis le faire signer numériquement. Cela favorise ainsi un gain de temps considérable puisque vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour aller déposer les documents administratifs comme les contrats de travail et autres par exemple. Cela vous permet également de gagner de la place à la maison puisqu’il n’est plus nécessaire de s’encombrer de document en les archivant et donc une économie de papier, ce qui est toujours bon pour les arbres et la planète.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.