Cybersécurité

Cybersécurité : faut-il absolument opter pour un Cloud privé en tant qu’entreprise ?

Par Astuces & Aide Informatique , le 18/07/2022 , mis à jour le 18/07/2022 - 3 minutes de lecture

Ces dernières années, avec notamment les rançongiciels qui ont fait beaucoup couler d’ancre, la sécurité sur internet a été un sujet majeur. Si vous pensiez qu’il suffit d’avoir un bon pare-feu pour s’en tirer à moindres frais, vous faites malheureusement lourdement erreur : à l’heure actuelle, n’importe qui peut se faire attaquer. Toutefois, il existe tout de même des moyens de se protéger pour réduire les chances de se faire hacker. Aujourd’hui, on va s’intéresser aux systèmes de Cloud avec une interrogation centrale : est-ce que le cloud privé est la panacée pour les entreprises ?

Premier cas de figure : vous n’êtes pas un expert en infrastructures informatiques

On commence par le cas le plus courant de la petite entreprise qui souhaite utiliser le Cloud pour stocker ses données ou encore pour héberger un serveur et qui ne peut pas se permettre d’engager quelqu’un à plein temps pour gérer son système informatique. Si vous êtes concerné, alors notre réponse sera plutôt nuancée. En effet, si sur le papier le Cloud privé peut offrir plus de sécurité du fait qu’il est presque entièrement paramétrable (choix du système d’exploitation, des logiciels installés…), on aurait tendance à le déconseiller aux personnes qui ne sont pas déjà expertes avec l’outil informatique.

LIRE AUSSI  Qu'est-ce qu'un malware ?

De plus, il faut savoir qu’un Cloud public n’est pas une passoire, loin de là. Tout dépend aussi du prix que vous y mettrez et de l’entreprise de Cloud computing que vous choisirez (OVHcloud par exemple). Rappelons au passage que même si les ressources virtuelles et services informatiques sont partagés dans un Cloud public, cela ne signifie pas que les autres utilisateurs auront accès à vos données, chacun ayant son propre espace privé !

Second cas de figure : votre entreprise a les capacités de gérer son environnement de travail

Si par contre vous possédez une entreprise qui a son propre service informatique avec des ingénieurs experts dans leur domaine, il est clair que le cloud privé pourra vous offrir davantage de possibilités. D’une part, les réglages que vous pourrez réaliser sont bien plus fins et peuvent être optimisés en fonction de vos besoins réels. Cela signifie entre autres des performances accrues qui vous permettront d’obtenir un meilleur rendement.

Sur le plan de la cybersécurité maintenant, car c’est le sujet de cet article, cette plus grande flexibilité des paramétrages vous permettra de vous conformer plus facilement aux exigences strictes de la part des autorités. Vous avez sûrement déjà entendu parler du RGPD (règlement général sur la protection des données) qu’il faut respecter à la lettre pour ne pas s’exposer à de lourdes amendes. S’il est vrai que les Clouds publics finissent par s’y confirmer, les délais de latence sont bien plus longs, surtout lorsque les clients ne sont pas uniquement situés en Europe (le RGPD ne concernant que le territoire de l’Union européenne).

LIRE AUSSI  Comment mettre un code d'accès sur un iPhone ou un iPad ?

Dernière chose : n’oubliez pas qu’un Cloud privé se doit d’être entretenu régulièrement (mise à jour des logiciels, gestion de la base de données…) pour être pleinement efficace. N’espérez donc pas faire de la sous-traitance uniquement durant sa mise en place, puis ne vous occuper de rien ensuite. Ce serait une lourde erreur !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.