L’essor de l’EdTech : comment la pandémie a changé notre façon d’apprendre et d’enseigner

Par Steve Chevillard , le 17/05/2022 - 7 minutes de lecture

Se former, apprendre ou enseigner. Ce sont des objectifs qui ont parfaitement su trouver leur place dans le monde du web. La pandémie et le recours systématique au télétravail ont fini de légitimer l’EdTech. L’éducation en ligne est devenue un atout en permettant de démocratiser l’apprentissage de tout savoir.

La pandémie a bouleversé l’éducation

L’éducation en ligne avait déjà fait ses premières incursions sur le Web et dans tous les pays avant 2020.

L’apprentissage des langues mais aussi des métiers du Web ont permis le développement de plate-forme performantes et d’un corps professoral capable d’enseigner derrière une caméra et un ordinateur.

On a vu de nombreuses personnes souscrire à des formations à WordPress, au code, au marketing Web ou encore à l’apprentissage de langues étrangères rares.

L’EdTech était lancée. Mais l’arrivée de la pandémie de Covid-19 en 2020 et l’arrêt brutal des activités dont les écoles et autres lieux de formation a vraiment changé la donne.

L’impossibilité de se rendre en classe ou en formation a forcé les systèmes éducatifs à s’adapter au contexte sanitaire. Grâce aux outils technologiques comme la visioconférence, il a été possible de combiner la distanciation sociale devenue vitale avec le suivi de l’apprentissage. L’EdTech s’est alors présentée comme la solution toute trouvée que ce soit dans le secteur privé comme public.

D’après le cabinet de consulting international EY et Parthenon, l‘EdTech a fait un bond en 2021. Ce nouveau secteur a généré près de 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2021 en France. Ce secteur a levé près de 438 millions d’euros pour son activité en France. Des fonds levés auprès de privés mais aussi issus de subventions de la part de l’État français. Un record.

LIRE AUSSI  Comment créer un blog rentable ?

Cette même année, L’EdTech a permis d’offrir du travail à 10 000 salariés en France. Côté création d’entreprises, le monde de la startup a largement saisi cette opportunité.

“Les 500 startups spécialisées dans l’éducation et la formation ont connu une forte croissance en 2021”, souligne encore EY.

Comment l’EdTech a solutionné ces changements ?

2020 et 2021 ont donc été les années qui ont définitivement installé les entreprises de l’EdTech dans l’économie et le monde de l’éducation. L’EdTech a d’abord été portée par la formation professionnelle depuis 2020, puis l’enseignement supérieur est venu relancer l’activité dès 2021.

Cette place est-elle réellement pérenne ? Quels ont été les moyens développés pour convertir le public à cette nouvelle méthode d’apprentissage ?

Des outils interactifs et intuitifs

L’EdTech a su tirer son épingle du jeu en développant une série d’outils interactifs se pliant aux exigences de la formation en ligne. Des plateformes ont ouvert la voie en proposant des sites et applications mobiles puissantes et efficaces permettant de suivre des cours mais aussi sa progression en tant qu’apprenant.

Des professeurs qualifiés et au parcours atypique

En effet, les plateformes d’enseignement en ligne ont su développer leurs propres structures qui réunissent l’esthétique d’un réseau social avec le principe de profil et de compte personnel. La possibilité de découvrir des professeurs en ligne qui renseignent leur CV et leur parcours professionnel.

La plupart des sites et applications de l’EdTech proposent de découvrir les enseignants à travers des photos, des vidéos et surtout en partageant ce qui les rend particuliers. On ne cherche plus les diplômes que détiennent les professeurs mais aussi quels sont leurs hobbies, ce qui les passionne.

L’EdTech a, en quelque sorte, cassé la hiérarchie que comprend l’éducation classique. Désormais on entre dans une relation prestataire-client qui sont tous deux sur un pied d’égalité.

Des contenus multimédias

L’EdTech a également permis d’imaginer d’autres manières d’apprendre en privilégiant le multimédia et l’approche ludique.

LIRE AUSSI  Licence à vie Windows 10 pour seulement 11 €, Office à 23 € : super réduction jusqu'à 91% en janvier

Grâce au web il est possible de se former avec toutes les ressources du web. Vidéo, photo, jeux, musique… L’apprentissage est désormais polymorphe.

Cette approche a rendu l’enseignement plus amusant et surtout plus personnalisé. Les élèves ont la possibilité de choisir la méthode d’apprentissage qu’ils préfèrent. On ne force plus les apprenants à entrer dans une boîte et c’est sans doute ça qui a motivé des millions de Français de suivre des formations en ligne.

Une grande disponibilité

L’EdTech a fait exploser les agendas horaires et les limites du temps. Le fait de pouvoir se former en ligne permet de bénéficier de plages horaires bien plus larges.

L’accès à des professeurs du monde entier a permis de transformer le décalage horaire en atout. Par exemple, on peut se former même durant la soirée ou la nuit si notre professeur est à l’autre bout du monde.

De nombreuses plateformes proposent des agendas en ligne interactifs et une prise de rendez-vous autonome, ce qui sécurise l’apprenant. Il est enfin possible de caler un cours à la dernière minute.

Une large offre tarifaire

L’opportunité de développer l’EdTech au moment du déclenchement de la pandémie a fait exploser la concurrence. Une offre concurrentielle permet d’offrir une large palette de prix, rendant l’éducation accessible à toutes les bourses.

En outre, la France a largement débloqué des fonds pour permettre aux personnes cotisant pour le Compte de Formation Professionnelle (CPF) de se former. Les formations en ligne qui n’étaient, auparavant, pas prises en compte par ce mode de financement, l’est désormais.

Une formation en ligne peut-être totalement financée et ne coûtera rien à la personne qui souhaite se former.

L’enseignement de langues en ligne : le fer de lance de l’EdTech

L’un des enseignements en ligne qui s’est le plus démocratisé est celui des langues étrangères. Plus besoin d’avoir une obligation professionnelle pour se mettre à apprendre une langue étrangère. La facilité qu’a permis l’EdTech dans ce secteur a permis d’attirer de plus en plus d’utilisateurs.

LIRE AUSSI  Retours sur le sommet Acronis #CyberFit à Abu Dhabi

Les applications de langues étrangères

L’arrivée des applications mobiles pour apprendre une langue étrangère a fortement aidé. On pense à Duolingo, l’un des pionniers, qui compte désormais plus de 40 millions d’utilisateurs actifs dans le monde entier. L’application est même entrée en bourse en 2021.

En faisant de l’apprentissage d’une langue étrangère un jeu ludique, Duolingo a changé l’approche de l’apprentissage. Elle a été suivie par de nombreuses autres applications qui rencontrent le même succès, on pense à :

  • Babbel
  • Busuu
  • Semper
  • Assimil
  • Mondly

Les plateformes de cours de langues

Il faut également compter sur les plateformes réunissant des professeurs en ligne. Il n’est pas question d’apprendre seul mais avec un professeur qui s’apparente davantage à un coach linguistique.

Ce type de plateforme a le vent en poupe depuis l’an dernier. On pense à :

  • Amazing Talker
  • Rosetta Stone
  • Superprof
  • Preply
  • Lingoda
  • Berlitz

Même les structures traditionnelles ont décidé de se convertir à l’EdTech et ont fait leur transition numérique.

L’EdTech est devenue incontournable en seulement deux ans. En générant des revenus exceptionnels, elle a créé une multitude d’emplois dans le monde entier. Apprendre n’a jamais été aussi facile et rapide.

Ce secteur devrait avoir de beaux jours devant lui, les plateformes et applications d’enseignement en ligne ne cessent de se renouveler et d’ajouter des services. Duolingo pense à développer une application de mathématiques. 360Learning, l’un des leaders mondiaux s’est lancé dans le rachat d’autres plateformes et envisage d’inverser le monde de l’enseignement en ligne en demandant aux utilisateurs de proposer eux-mêmes les formations dont ils ont besoin.

L’EdTech est inspirante et pourrait bouleverser l’éducation dans son ensemble.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.