Comment monter un site de vente d’e-commerce ?

L’idée vous trotte dans la tête depuis moult années. Dans votre cerveau, une petite voix chante à tue-tête : “vive l’entrepreneuriat”. Après avoir hésité, fait marche arrière et être revenu à votre passion secrète, vous avez enfin trancher : vous allez ouvrir un site d’e-commerce pour vendre vos produits en ligne sur le web.

L’étude de marché est plus que favorable. Le besoin est réel et votre business plan est bien rôdé. Il est grand temps de passer aux choses sérieuses et de franchir les 7 étapes nécessaires à l’ouverture d’une boutique en ligne.

Un exemple de site de vente en ligne (e-commerce)

Se déclarer auprès de l’État et obtenir un numéro de matricule

Les propriétaires de boutiques en ligne dont le siège social se situe en France ont l’obligation de se déclarer à l’INSEE. Cette procédure vous permettra d’obtenir un statut légal et un numéro SIRET afin d’exercer la noble profession d’e-commerçant.

Les formes juridiques recommandées pour un site d’e-commerce sont le statut d’auto-entrepreneur ou l’entreprise individuelle à responsabilités limitées (EIRL).

Trouver un nom de domaine facilement identifiable

Il est préférable que le nom de votre site web soit le même que celui de votre marque. Néanmoins, à moins que vous ne soyez une célébrité internationale, sachez que personne n’ira chercher votre nom ou celui de votre marque dans les moteurs de recherche.

C’est pourquoi il est préférable que votre url évoque votre activité. Par exemple : materiel-auto.com, shoppingaparis.fr, lamodeapetitsprix.com, shoppingparvalentine.fr, smartphonespascher.com, etc.

Rédiger un plan d’action

Il doit contenir les différentes étapes à franchir, et pour chacune d’elles les actions nécessaires, le budget requis et la date butoir d’achèvement. Conciliées sous la forme d’un cahier de charges, ces données vous permettront de garder un œil sur l’évolution de votre projet et de faire des ajustements si nécessaires.

Créer sa boutique en ligne

C’est la partie technique qui faisait autrefois peur aux entrepreneurs. Deux options sont envisageables pour développer son site internet. Soit vous codez votre site web de A à Z, soit vous utilisez un CMS comme WordPress avec son extension WooCommerce.

A moins que vous ne soyez un as de l’informatique, la deuxième option est de loin la meilleure pour l’installation, la mise en ligne, la prise en main et la maintenance de votre site web e-commerce. La création d’un site web sous WordPress est par exemple relativement simple, même pour un débutant. En utilisant un CMS, vous serez capable de monter un site de vente en ligne qui vous ressemble jusque dans les moindres détails et sans compétences techniques.

Contacter la CNIL

A l’heure où la protection des données préoccupe clients, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a la lourde tâche de réguler les actions des sites de commerce en ligne et d’enregistrer tous les prestataires.

Rédiger les fiches descriptives de vos produits

Chaque article se doit d’être doté d’une photo de qualité professionnelle et d’un texte descriptif unique. Rédigé en accord avec l’esprit de la marque, ce dernier présentera votre article et donnera envie de l’acquérir.

Écrire les conditions de vente et les mentions légales

Elles sont le contrat qui vous lie à l’acheteur et sont donc indispensables (y compris aux yeux de la loi française) à tout site internet.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.