Qu’est-ce que le SEA ?

Je parlais récemment avec un ami avec qui j’ai commencé à apprendre à créer un site web au début des années 2000. Il est maintenant administrateur réseau alors que j’ai continuer dans la voie du web. Il me demandait quelles étaient les principales évolution dans l’univers de la création de sites, quels nouveaux métiers avaient émergé ces dernières années et quels étaient les domaines qui m’attiraient le plus maintenant. Je lui ai donc parlé de référencement, SEO, SEM, SEA etc… Un peu décontenancé par tous ces acronymes, je me suis dit qu’il y avait effectivement pas mal de termes à expliquer autour du référencement. Et donc de quoi donner de la matière à ce site ! Je vais donc commencer une nouvelle série d’articles articulés autour du référencement avec aujourd’hui une définition du SEA.

C’est quoi le SEA ?

SEA est l’abréviation en anglais de Search Engine Advertising. Et en français allez-vous me dire ? On peut le traduire littéralement par “Publicité sur les moteurs de recherche” même si on a tendance à plutôt le traduire par “achat de liens sponsorisés” ou “référencement payant“.

Par opposition avec le référencement naturel (appelé aussi référencement organique), le SEA est donc une méthode de webmarketing qui vise à assurer la visibilité d’un site internet dans les moteurs de recherche en payant pour être bien placé dans les résultats des moteurs de recherche. Et notamment dans Google qui est de très loin le moteur le plus utilisé en France.

Le service le plus connu de SEA est ainsi Google Adwords qui permet de mettre en avant son site web dans les résultats de Google. Mais il existe aussi d’autres acteurs (mineurs) comme par exemple Bing Ads, l’outil proposé par Microsoft pour annoncer sur son moteur de recherche, Bing.

Référencement naturel VS référencement payant

Vous ne le savez peut-être pas mais vous avez affaire tous les jours à du SEA en utilisant un moteur de recherche.

Il y a deux types de liens quand vous faites une recherche dans Google : les résultats dits naturels (ce sont les sites qui sont positionnés dans le moteur de recherche grâce àà leurs efforts de référencement dit naturel) et les résultats sponsorisés (c’est-à-dire que l’annonceur a payé pour être bien placé) que l’on appelle aussi parfois liens commerciaux.

Exemple avec la requête agence SEA dans Google :

Achat de liens sponsorisés (SEA)

Copie d’écran des résultats de recherche de Google

Si vous êtes observateurs, vous aurez remarqué qu’il y a une mention “Annonce” devant l’adresse URL en vert pour les quatre premiers résultats.

Vous ne l’avez pas vu ? Rien de surprenant, vous êtes comme la plupart des français qui ne distinguent pas les résultats naturels des résultats sponsorisés. En effet, d’après plusieurs études, le grand public fait mal la distinction entre les résultats organiques et les annonces sponsorisées, ce qui pousse d’ailleurs les annonceurs à payer pour être placé en bonne position dans la première page de Google.

Vu que les internautes n’hésitent pas à cliquer sur ces annonces qui arrivent avant les résultats naturels, les annonceurs n’hésitent plus à mettre en place des campagne de type Google Adwords pour s’assurer rentabilité et retour sur investissement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.