Internet

Comment utiliser les visuels pour faire passer votre message ?

Par Astuces & Aide Informatique , le 30/01/2021 , mis à jour le 29/01/2021 — 6 minutes de lecture

Suite au développement du web et des réseaux sociaux, le contenu est partagé et multiplié à une vitesse vertigineuse, et la concurrence pour l’attention est féroce. De la production vidéo aux publicités sur les réseaux sociaux, chaque aspect de votre stratégie de communication doit être orienté vers la mise en valeur de votre marque.

Comment vous assurer que votre message est entendu et mémorisé ?

Rendez-le visuel, dixit l’équipe de l’agence de création Cartoonbase. Je me suis entretenu avec leur directeur général, Thomas Doutrepont, et leur directeur créatif, Martin Saive, pour savoir comment mettre au mieux en pratique ces conseils.

^tre ertinent dans sa communication visuelle

Pourquoi pensez-vous que les visuels sont la clé d’une bonne communication ?

Martin: Quel a été le dernier élément de contenu qui vous a marqué ? C’était peut-être une vidéo d’entreprise qui vous a fait rire, une interview vidéo qui vous a rendu triste, un teaser d’événement qui a retenu votre attention ou une animation qui vous a fait réfléchir.

Quoi qu’il en soit, il y a de fortes chances qu’il ait une composante visuelle. Le contenu visuel a tendance à être plus attrayant, plus facile à comprendre et plus susceptible d’être retenu.

C’est parce que cela vous fait ressentir quelque chose. Les émotions sont ce qui active les connexions, l’engagement et la mémoire.

Thomas: Ne considérez pas les visuels comme un emballage pour votre contenu – ils sont le contenu, du moins une partie très importante de celui-ci. Et le contenu doit passer en premier.

Le contenu visuel a tendance à être plus attrayant et plus facile à comprendre

Il n’y a pas de bonne campagne de communication sans contenu. De l’idée au concept bien conçu, une identité graphique et une histoire qui est racontée sur le bon ton, c’est votre contenu qui donne vie à votre message.

Qu’est-ce qui distingue un bon contenu visuel ?

Martin: Au fil des ans, en nous appuyant sur notre expérience dans divers domaines et projets, nous avons développé une recette pour un bon projet utilisant du contenu visuel. Il comporte quatre éléments clés.

Tout d’abord, affiner tous les éléments pour toucher le public : la première chose que nous demandons aux clients est de savoir ce qu’ils veulent que le public ressente à propos de leur message. C’est le pilier central de tout effort de communication et déterminera le style, le ton, la durée, le canal de distribution, etc.

Deuxièmement, simplifier sans appauvrir : chaque phrase, visuel, mot ou musique doit avoir un but. Contribue-t-il à donner le bon ton ? Renvoie-t-il une information importante ? Celui qui contribue vraiment aux objectifs du plan de communication? Avec des illustrations et des dessins animés, vous pouvez ramener une représentation visuelle à l’essentiel, en ne gardant que ce qui compte vraiment.

Troisièmement, conceptualiser  rapidement pour créer une base pour rebondir sur les idées: les illustrateurs sont des concepteurs par essence. Quelques crayons bien aiguisés sont le moyen le plus rapide d’atteindre quelque chose de tangible, une représentation visuelle qui constituera la base d’un concept créatif fort. Cela nous aide à fournir des idées aux clients et leur permet de nous orienter là où ils veulent aller.

Un bon contenu visuel : affiner / siplifier sans appauvrir / conceptualiser

Et enfin, donner à tous les contenus un traitement VIP, quels que soient leur portée et leur public cible. Ce n’est pas parce que vous formez des gens ou que vous discutez de questions complexes que vos communications doivent être ennuyeuses. Bien au contraire: faire passer votre message en vaut la peine, quelle qu’en soit la portée.

Comment mettez-vous cette approche en pratique chez Cartoonbase ?

Thomas: Nous croyons au pouvoir de la multidisciplinarité. Chez Cartoonbase, la créativité n’est pas uniquement le domaine des soi-disant «créatifs»; à l’inverse, les “créations” contestent le contenu.

Donc, si vous passez dans les bureaux de Cartoonbase, ne soyez pas surpris si vous entendez une conversation animée entre un illustrateur et un écrivain pour savoir si les bretzels ou les pommes sont la meilleure représentation des particules quantiques, ou s’il est vraiment nécessaire d’avoir une compréhension approfondie du fonctionnement des banques centrales pour appréhender le concept de blockchain.

La vidéo est le support idéal pour travailler avec cette approche, car c’est le format idéal pour combiner des visuels accrocheurs avec des histoires qui permettent aux gens de comprendre et de ressentir les choses.

Sélection de la série Paléofutur pour RTS

Sélection de la série Paléofutur pour RTS

Dans un monde où plus de 85% des entreprises utilisent la vidéo et où il est tellement facile de partager une vidéo sur YouTube, il n’est donc pas surprenant que cela soit devenu notre secteur d’activité le plus important. C’est une bonne nouvelle, car nous adorons les vidéos.

Au début d’un projet, nous sommes généralement parsemés de questions telles que: combien de temps ma vidéo doit-elle durer ? À quoi devrait-elle ressembler ? Est-ce que ça devrait être drôle ? Notre réponse est toujours : cela dépend – de vos objectifs et de la stratégie dans laquelle elle sera intégrée. C’est là que notre approche à quatre volets de la pensée visuelle entre en jeu.

Avez-vous une offre pour les clients qui souhaitent apprendre à ajouter plus de créativité à leur travail ?

Martin: Le fondateur de Cartoonbase, Luc de Brabandere, a animé plus de 2 000 sessions de brainstorming dans le monde entier. Au fil des ans, il est arrivé à la conclusion que les gens ont des idées mais qu’en général ils ne passent pas assez de temps pour y réfléchir ou pour les formaliser.

En collaboration avec Luc, nous avons développé un ensemble d’ateliers différents utilisant un certain nombre de techniques créatives pour inciter les participants à changer de perspective et à penser visuellement.

Thomas: Nous proposons une large gamme d’ateliers de créativité enseignant par exemple des techniques pour trouver un nom accrocheur, concevoir une identité visuelle ou proposer de nouveaux produits ou services.

Les commentaires sont fermés.