Comment créer un centre d’appel ? Combien ça coûte ?

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Dernière mise à jour : le 15/12/2020

En raison de l'intérêt croissant des entreprises pour une meilleure connexion et une meilleur relation avec leurs clients, leur besoin de disposer d'un centre d'appel (souvent aussi désigné sous le terme anglophone de Call center) comme moyen de communication s’est largement développé depuis une dizaine d’années.

Si les grandes entreprises sont en mesure de fournir ce type de service, les choses deviennent plus compliquées pour les startups et les petites entreprises (PME) qui n'ont parfois ni ressources, ni budget nécessaire pour mettre en place un centre d'appels.

Pourtant, des solutions existent, c’est d’ailleurs ce que nous allons vous expliquer maintenant.

Quelle solutions pour un service de centre d'appels ?

Centre d’appel pour seulement deux euros par mois : quels avantages ?

Afin d’organiser les contacts téléphoniques sortants et entrants avec vos clients, vous avez besoin d’acheter un numéro virtuel. Le numéro en France est proposé pour la petite somme de deux euros !

Pas besoin de bureau fixe

Un standard virtuel avec le centre d’appel Zadarma vous permet de ne pas louer des espaces bureaux.

En effet afin d’activer le service, vous avez uniquement besoin d’un ordinateur, d’une connexion Internet, d’un opérateur chargé de gérer les appels et d’un casque micro !

Votre centre d’appel est également en mesure de traiter les appels téléphoniques pour cinq pays et en cinq langues différentes.

Un service prêt à l’emploi

Le standard virtuel Zadarma est prêt à l’emploi, ce qui signifie que votre personnel va pouvoir immédiatement traiter les appels téléphoniques clients/entreprises à distance et en télétravail.

Les actions réalisées peuvent être analysées grâce à des outils spécifiques intégrés au CRM.

Centre d’appel et standard virtuel : comment ça fonctionne ?

Achats nécessaires : ordinateur et casque micro.

CRM intégré à votre standard virtuel : tant pour votre gestion interne que pour améliorer les services offerts à vos clients, l'intégration de votre système téléphonique à un CRM facilite réellement l’organisation de travail.

En effet, le système ZCRM permet de renvoyer automatiquement des appels vers un responsable, suivre l’historique des appels et réaliser et recevoir des appels sur une unique interface logicielle. Les contacts clients sont également centralisés sur le CRM.

SVI (pour Serveur Vocal Interactif) et messages vocaux : le SVI améliore l’interaction entre vos clients et votre entreprise grâce à de multiples menus paramétrables servant à informer vos interlocuteurs.

Réglage des emplois du temps : pendant la journée de travail, l’opérateur est en mesure de gérer les appels. Les appels peuvent être également transférés à un autre agent à la fin de la journée.Un système de répondeur est également disponible.

Quelques fonctionnalités supplémentaires

• Le centre d’appel propose également une fonction afin que le client puisse joindre un opérateur immédiatement.

• Option de réception de notification sur des appels téléphoniques

Combien coûte le standard virtuel ?

Le standard virtuel propose aux entreprises plusieurs forfaits. Afin de vous familiariser avec votre centre d’appel, vous pouvez commencer avec la formule gratuite. Elle ne propose pas de temps de communication sortant, ni de numéros virtuels mais intègre jusqu’à 200 Mo d’enregistrement.

Vous pouvez également opter pour le forfait Office qui se compose de 2 000 minutes sortantes, d’un numéro virtuel et 2 000 Mo pour les enregistrements des appels téléphoniques. Cette formule est accessible à partir de 26 € seulement par mois.

Centre d’appel Zadarma : les choses à retenir

Pour mettre en place le centre d’appel téléphonique Zadarma, vous devez seulement acheter un numéro virtuel pour deux euros et activer gratuitement et en moins de 5 minutes le standard virtuel !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont publiés après modération.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.